Peur des araignées : comment surmonter l'arachnophobie ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 12 Mai 2014 : 10h33
Mis à jour le Lundi 12 Mai 2014 : 16h36
-A +A

La peur des araignées est une peur irrationnelle.

Peu importe, leurs grandes pattes velues effrayent une grande partie d’entre nous et les toiles qu’elles tissent pour piéger leurs proies n’ont rien de rassurant, sans oublier l’araignée qui descend suspendue au bout de son fil de soie.

Une personne sur quatre aurait peur des araignées...

Selon le degré de notre phobie, quelle technique pour se débarrasser de la peur des araignées ?

L’arachnophobie : une personne sur quatre

Aussi petite soit-elle, une araignée (de la famille des arachnides) peut faire monter au plafond près d’une personne sur quatre. Autant dire que la peur des araignées est chose courante. Mais cette peur face à ces petites bêtes inoffensives peut être intense et parfois à l’origine d’un réel handicap. Paradoxalement, c’est une peur qui est banalisée, rarement prise en charge, les nombreuses personnes concernées choisissant de prendre sur eux et de la cacher autant que possible.

Que se passe-t-il ?

La peur est une réaction utile qui permet de se protéger face à un danger. La phobie est un dérèglement du mécanisme de la peur, provoquant une réaction démesurée et incontrôlable face à un déclencheur anodin, comme ici une araignée. La simple vue de cette petite bête peut induire l’apparition de nombreux symptômes, à commencer par une anxiété, une accélération de la respiration, une tachycardie, voire des vertiges, des maux de ventre, des crises de panique, mais aussi parfois des vomissements et des évanouissements.

Aucun élément rationnel ne peut atténuer cette réaction émotionnelle exagérée. La victime ne peut que prendre la fuite. Pis, l’arachnophobie sévère peut plonger dans l’anticipation, c’est alors la peur d’avoir peur, pouvant entraîner des handicaps dans la vie quotidienne.

On l’aura bien compris, si 40 % des Français ont peur des araignées, ces petites bêtes ne gâchent pas forcément la vie de la totalité d’entre eux. Tout dépend du degré de la phobie dont on souffre.

À quoi est due l’arachnophobie ?

Comme pour toutes les phobies concernant les animaux, une origine ancestrale est supposée : nos ancêtres devaient se protéger contre de dangereuses espèces d’araignées mortelles.

Mais une origine familiale est aujourd’hui plus fortement présumée : cette peur peut être transmise (involontairement) par un parent arachnophobe à ses enfants.

Dans ce même ordre d’idée, la peur des araignées est aussi culturelle : les médias, les films et certains livres véhiculant une image négative des araignées. N’oublions pas que certains peuples respectent et vénèrent les araignées...

Enfin, une expérience malheureuse peut expliquer une arachnophobie : une rencontre traumatique avec l’animal ou une morsure, réelle ou imaginaire.

Les araignées... Venimeuses, mais pas dangereuses pour l’homme (en France !)

Les araignées sont toutes venimeuses, leur venin leur servant à paralyser et tuer leurs proies. Mais sur les 1.600 espèces recensées en France, une seule serait dangereuse (veuve noire en Corse). De plus, les crochets d’araignées ne sont souvent pas assez durs pour pénétrer la peau.

En cas de morsure, une légère réaction comme une petite boursouflure, un gonflement ou une démangeaison peut se manifester. Enfin, de rares réactions allergiques sont possibles. Mais comparativement aux piqûres de guêpes ou d’abeilles qui causent une quinzaine de décès chaque année en France et aux moustiques vecteurs de maladies mortelles comme le paludisme à l’origine de 2 millions de décès par an dans le monde, les morsures d’araignées sont vraiment peu dangereuses (aucun cas de décès n’a été recensé en France).

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 12 Mai 2014 : 10h33
Mis à jour le Lundi 12 Mai 2014 : 16h36
Source : Hauner  K. et al., Actes de l’Académie nationale des sciences, 2012.
A lire aussi
Phobies de l’enfant. Et si on les soignait ? Publié le 02/09/2012 - 22h00

Je connais un PDG qui a la phobie des ascenseurs.Du coup, il prend toujours l’escalier, quel que soit l’étage. Il s’est accommodé me diriez-vous.Mais diriez-vous la même chose si je vous disais que ce type de phobie, diagnostiqué et soigné au cours de l’enfance, est le plus souvent...

Quels traitements contre les phobies ? Publié le 13/04/2012 - 09h03

Les phobies, des peurs excessives et irrationnelles vis-à-vis d’un objet, d’une situation, d’un animal, font partie des troubles anxieux les plus fréquents. Quels sont les traitements en cas de phobies ? Comment traite-t-on aujourd’hui les phobies ?

La phobie se soigne Publié le 24/04/2006 - 00h00

Phobie sociale, peur des araignées, claustrophobie, sont des craintes irrationnelles qui empoisonnent la vie de milliers de personnes. Il faut savoir que les traitements existent et que la thérapie cognitivo-comportementale est particulièrement efficace. Dans ce contexte, il semblerait que la...

Plus d'articles