Nutella : la campagne de publicité qui irrite les nutritionnistes

Publié par Audrey Vaugrente, journaliste santé le Lundi 12 Février 2018 : 11h30

La dernière campagne lancée par Nutella® fait polémique. Axée sur la "qualité", elle s'attire les critiques des nutritionnistes.

© Istock

Avec son dernier slogan, Nutella® annonce d'emblée la couleur. "On ne va pas tourner autour du pot", lance la campagne mise en ligne ce 11 février. Au-delà du jeu de mots, Ferrero veut surtout orienter sa communication sur la qualité de sa pâte à tartiner.

Mais si la marque est iconique, elle est aussi très polémique et n'a pas manqué de s'attirer les foudres des nutritionnistes. A raison.

Ferrero a pourtant soigné sa communication. Sur un site dédié, l'entreprise détaille avec amour la composition de son produit phare : "7 ingrédients de qualité. Et c'est tout", argue la firme italienne. L'étiquette le confirme : on ne trouve, dans le Nutella®, que du sucre, de l'huile de palme, des noisettes, du lait, du cacao, de la lécithine et de la vanilline.

Une taxe spécifique a été proposée

L'entreprise joue même sur la bonne conscience de ses clients : le sucre, garanti sans OGM, est issu des productions françaises. L'huile de palme et le cacao sont "d'excellente qualité", à en croire Ferrero, mais surtout cultivés dans le respect du développement durable.

Sur le papier, tout va donc pour le mieux. Mais des voix discordantes se sont rapidement élevées. La "qualité" si bien vantée du Nutella® ne tient pas sur le plan nutritionnel. Et l'huile de palme est au cœur des critiques.

Il faut dire que ce produit est particulièrement riche en acides gras saturés, dont les méfaits pour la santé ont été largement démontrés. Les Français consomment environ 2 kg de cette huile chaque année. Mais celle-ci a été associée à un cholestérol en hausse, ainsi qu'un risque cardiovasculaire plus élevé.

L'huile de palme a, en outre, le mauvais goût de participer à la déforestation des pays producteurs. Des arguments qui ont poussé l'Etat français à proposer, en 2012 et en 2016, une "taxe Nutella®" qui visait à augmenter la fiscalité des aliments riches en huile de palme.

PUB

"Une bombe calorique"

Au-delà de cette huile controversée, le reste de la composition du Nutella® pose aussi problème. Les 13 % de noisettes indiqués sur l'étiquette peuvent donner bonne conscience. Mais dans les faits, 100 g de produit recèlent 31 g de matières grasses – dont 10 g d'acides gras saturés – et 56 g de sucre. Ce qui lui vaut un "E", selon les critères du NutriScore.

"Ce type de produit, c'est une bombe calorique avec, contrairement à la confiture ou au beurre, un intérêt nutritionnel quasi nul", résume pour l'AFP la Pr Irène Margaritis, en charge de l'évaluation des risques liés à la nutrition de l'Anses.

De fait, une portion de 15 g – rarement respectée – apporte pas moins de 80 calories. Un schéma posté sur le forum Reddit illustre bien le mauvais profil de cette pâte à tartiner.

© Autre

Les accros de la pâte à tartiner pourront se consoler en se tournant vers d'autres produits de meilleure qualité. Ceux-ci pullulent sur le marché : certaines sont sans huile de palme, d'autres bien plus riches en noisette… De quoi satisfaire le palais sans mettre en péril son équilibre alimentaire. A condition de l'apprécier avec modération.

Publié par Audrey Vaugrente, journaliste santé le Lundi 12 Février 2018 : 11h30
PUB
PUB
A lire aussi
Kokolo : une très bonne pâte à tartinerPublié le 11/09/2016 - 18h34

Si comme la moitié des Français, vous êtes drogué au Nutella, voici une nouvelle pâte à tartiner qui devrait arriver à vous en détourner.Car Kokolo, c’est ainsi qu’elle se nomme drôlement, est bien meilleure.Non seulement pour votre santé mais aussi au goût. 

Tartines du petit déjeuner : on met quoi dessus ?Publié le 02/09/2013 - 06h16

Il est indiscutable que le petit déjeuner d’un adulte et d’un enfant (à partir de 3 ans) doit être composé d’une boisson, lactée de préférence, et de tranches de pain. Et non d’une bouillie plus ou moins épaisse de céréales.Ce principe établi, que peut-on mettre sur les tartines...

Plus d'articles