Huiles de coprah, de palme et de palmiste

Les huiles de coprah, de palme et de palmiste ne devraient pas porter le nom d'huile mais de graisse. En effet, aucune de ces huiles n'est fluide. Toutes sont concrètes, dures à température ambiante.
PUB

Ceci à cause de leur richesse en acides gras saturés qui est bien supérieure à celle des graisses animales comme le beurre. L'huile de coprah est extraite de l'amande de la noix de coco. Elle est utilisée dans la fabrication des margarines et pure, comme corps gras de friture, sous la marque Végétaline.L'huile de palme est peu commercialisée dans la grande distribution. En revanche, elle est très utilisée dans la restauration collective et dans l'industrie agro-alimentaire pour la fabrication de produits de biscuiterie et de margarines car elle est bon marché.L'huile de palmiste, très blanche, est peu utilisée en France. Mais elle est aussi très utilisée, pour la même raison économique, par l'industrie agro-alimentaire et dans la restauration collective.

Nutrition

A cause de leur richesse en acides gras saturés, les huiles de coprah, de palme et de palmiste n'apportent aucun bénéfice pour la santé. Au contraire, elles sont nocives. Ces huiles ne devraient pas être employées en cuisine collective, surtout dans les cantines scolaires.

Valeur nutritionnelle

VégétalinePour 100 g : 899 Calories Eau : 0 g. Protéines : 0 g. Glucides : 0 g. Cholestérol : 0 g. Lipides : 99,9 g. Acides gras saturés : 93,1 g. Acides gras monoinsaturés : 0,7 g. Acides gras polyinsaturés : 0 g. Vitamine E : 1 mg.Huile de palme Lipides : 99,9 g. Acides gras saturés : 49,3 g. Acides gras monoinsaturés : 37 g. Acides gras polyinsaturés : 9,3 g. Huile de palmiste Lipides : 99,9 g. Acides gras saturés : 81,5 g. Acides gras monoinsaturés : 11,4 g. Acides gras polyinsaturés : 1,6 g.

Guide: 

Publié le 23 Août 2001 | Mis à jour le 28 Mars 2008
Auteurs : Paule Neyrat, Diététicienne
PUB
PUB

Contenus sponsorisés