Du nouveau dans le traitement de l'ostéoporose

Publié par Dr Stéphanie Lehmann, gérontologue le Lundi 29 Janvier 2001 : 01h00
-A +A
Le traitement de fond de l'ostéoporose post ménopausique est difficile à suivre au quotidien. Bientôt, une dose par semaine suffira pour obtenir les mêmes bénéfices qu'un traitement journalier.

L'ostéoporose se caractérise par une réduction de la masse osseuse et une altération de son architecture. Cette affection est responsable de tassement vertébral, même en absence de traumatisme important, de fracture des os long comme le fémur, de douleurs dorsales ou lombaires chroniques (dues aux déformations consécutives à des tassements vertébraux répétés) et d'une perte de taille. Sur une radiographie, l'ensemble du squelette apparaît déminéralisé, mais seule l'ostéodensitométrie mesure avec précision l'ampleur du déficit.

La meilleure façon de lutter contre l'ostéoporose est la prévention

Les causes de l'ostéoporose sont multiples, mais la plus importante est l'arrêt de la sécrétion des hormones ovariennes, c'est-à-dire, la ménopause. L'hormonothérapie substitutive a donc un intérêt énorme mais exige un suivi gynécologique rigoureux. Un apport alimentaire en calcium suffisant et adapté aux besoins tout au long de la vie est essentiel (1g/jour et un peu plus en période de croissance, de grossesse ou d'allaitement et lors de la ménopause). Enfin, il faut prévenir les chutes car, même petites, elles suffisent à fracturer des os très fragilisés ; ainsi, attention aux médicaments contre l'anxiété (risque d'hypovigilance), aux troubles du sommeil, à l'hypertension, au mauvais chaussage et aux obstacles comme les tapis ou les fils de téléphone !

Quand le stade de prévention est dépassé, un traitement de fond est nécessaire

En dehors de la prise en charge de la crise aiguë, un traitement est indispensable afin d'éviter les tassements vertébraux à répétition. Parmi les grandes familles connues de traitement, celle des biphosphonates est très utilisée, et son chef de file est l'aldéronate. Ce médicament a déjà prouvé son efficacité, mais son mode d'administration est compliqué et de surcroît quotidien. Il faut en effet, une fois par jour, l'avaler avec de l'eau du robinet ou de l'eau minérale faiblement dosée en calcium et en magnésium, au moins 30 minutes avant un repas, et ne pas s'allonger avant un délai minimum d'une demi-heure (pour éviter le risque d'irritation œsophagienne). Dans le but de pallier ces inconvénients, une nouvelle version de l'aldéronate a été mise au point pour apporter en une seule prise la quantité nécessaire pour une semaine. Testée sur 1258 femmes âgées de 40 à 90 ans, atteintes d'ostéoporose, les résultats sont très encourageants : l'efficacité est la même, sans plus d'effets secondaires digestifs indésirables.

Le confort apporté par cette nouvelle posologie permettra, si d'autres études le confirment, un meilleur respect du traitement de fond, seul gage de son efficacité sur la densité osseuse.

Publié par Dr Stéphanie Lehmann, gérontologue le Lundi 29 Janvier 2001 : 01h00
Source : Dr G.H. Shnitzer et al., Aging Exp. Res., 2000, 12 : 1.
A lire aussi
Le diagnostic précoce de l'ostéoporose est une priorité Publié le 22/01/2001 - 00h00

L'ostéoporose est une affection caractérisée par une fragilisation des os, touchant particulièrement les femmes après la ménopause. Cette fragilité osseuse, liée à une diminution de la masse osseuse, entraîne un risque accru de fractures, avec leurs conséquences médicales et...

Ostéoporose : le traitement Publié le 29/05/2006 - 00h00

L'ostéoporose, maladie du squelette caractérisée par une fragilité osseuse, conduit à une augmentation du risque de fracture. Du fait du vieillissement de la population, cette affection est extrêmement fréquente. Il convient de diagnostiquer l'ostéoporose à temps. Concernant les...

Ostéoporose : les médicaments préviennent-ils les fractures ? Publié le 31/08/2010 - 12h39

Traiter l'ostéoporose signifie d'abord lutter contre le risque de fracture. Pour ce faire, il est essentiel de limiter la perte de densité osseuse par un mode de vie adapté et, le cas échéant, un traitement médicamenteux. S'il est correctement suivi, celui-ci permet souvent de stabiliser et...

Plus d'articles