Maladies vasculaires : jeûner réduit les graisses dans le sang

Publié par Manon Anger, journaliste santé le Mardi 27 Mars 2018 : 11h52

Le régime 5:2, très populaire dans les pays anglophones, aurait d'autres facultés que de faire perdre du poids. Il limite aussi les graisses dans le sang.

© Istock
PUB

Deux jours de diète, cinq jours normaux et moins 3 kg sur la balance en un mois. Voilà les promesses du régime "5:2 diet", chouchou des anglo-saxons. Mais, fait étonnant, il permettrait aussi de réduire les risques de maladies cardiovasculaires.

C'est ce que conclut une petite étude publiée dans le British Journal of Nutrition. Ces travaux avaient pour simple but de comparer deux types de régimes. En effet, ses auteurs souhaitaient voir les effets sur le corps du régime 5:2 par rapport à un régime hypocalorique.

Mais ils ont également pu découvrir qu'après avoir perdu du poids, les volontaires avaient réduit leur pression artérielle systolique (le chiffre le plus élevé sur la mesure de pression); et qu'en conséquence, ils avaient réduit leur risque de crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébral.

Objectif atteint 14 jours plus tôt

PUB

Pour mener cette étude, les scientifiques ont suivi 27 volontaires (13 hommes et 14 femmes), tous en surpoids ou obèses. Ils ont reçu les indications d'un régime spécifique à adopter durant un mois - sans avoir auquel ils participaient. Le principe étant de voir lequel des deux groupes arrivait à perdre 5 % de leur poids et en combien de temps.

Le premier groupe s'est vu attribuer le régime 5:2, qui consiste à jeûner deux jours (manger 500 à 600 Kcal) et ensuite manger normalement pendant cinq jours. Le deuxième groupe s'est donc vu assigner un régime hypocalorique. Chaque jour, leur apport quotidien en calories est de 1 400 pour les femmes et 1 900 pour les hommes. 

Au sein du premier groupe, 59 jours ont été nécessaires pour atteindre l'objectif contre 73 jours pour le deuxième groupe. De plus, il semble que les sujets du premier groupe continuent à éliminer plus facilement les graisses triglycérides, ces lipides qui stockent l'énergie dans le corps en partie produits dans le foie.

Les scientifiques ont eu la surprise de découvrir qu'en plus d'un effet amincissant, le régime 5:2 a également  un effet bénéfique sur le risque de maladies cardiovasculaires. Un bénéfice qui reste à confirmer sur de plus grandes populations. Selon les chercheurs, ces résultats pourraient être le point de départ d'une deuxième plus importante.

Publié par Manon Anger, journaliste santé le Mardi 27 Mars 2018 : 11h52
Source : Intermittent v. continuous energy restriction: differential effects on postprandial glucose and lipid metabolism following matched weight loss in overweight/obese participants. Rona Antoni, Kelly L. Johnston, Adam L. Collins and M. Denise Robertson. British Journal of Nutrition. 14 mars 2018
Que vaut le régime 5.2 ? L'Express Style. 09 mai 2014
PUB
PUB
A lire aussi
Régime hypocalorique ou diète protéinée ?Publié le 30/03/2009 - 00h00

Une femme en surpoids qui cherche à maigrir peut se faire aider par un professionnel.Pour le Dr David Elia*, la femme en surpoids doit d'abord maigrir puis rééquilibrer son alimentation pour ne pas reprendre de kilos.Pour faire maigrir ses patientes, le choix se fera entre régime hypocalorique...

Régime 5:2 : nouvelle arnaque ou minceur durable ?Publié le 15/05/2013 - 09h37

The fast diet, qui cartonne en Grande-Bretagne et aux États-Unis depuis des mois, connu aussi sous le nom de Régime 5:2, arrive en France. Le principe ? Manger sans contrainte pendant 5 jours et se serrer la ceinture pendant 2 jours.  

Plus d'articles