Lumbago, lombalgie aiguë, un mal de dos très douloureux

Lumbago, lombalgie aiguë, un mal de dos très douloureux

En cas de lombalgie aiguë : savoir se traiter efficacement et sans danger

Le traitement médical de la lombalgie aiguë repose sur le paracétamol. L'efficacité des autres médicaments courants contre la douleur (essentiellement l'aspirine et les anti-inflammatoires) ne semble pas supérieure, alors que leurs effets indésirables (en particulier digestifs) sont fréquents et parfois graves. L'efficacité des autres médicaments est mal établie dans les lombalgies : anti-douleurs opiacés, myorelaxants encore appelés "décontracturants musculaires", corticoïdes, colchicine, antidépresseurs.

Ces médicaments ne peuvent être obtenus que sur ordonnance. Si vous en avez dans votre pharmacie, ne les utilisez pas en cas de lombalgie. Le paracétamol doit être pris à dose efficace : pour un adulte, 500 mg à 1 gramme, 3 à 4 fois par jour (à des intervalles d'au moins 4 heures) sans dépasser 3 grammes en 24 heures.

En cas de lombalgie aiguë, évitez le repos absolu au lit

La douleur lombaire limite les mouvements et oblige à se reposer. Mais il est inutile et même néfaste de garder le repos au lit. Mieux vaut rester au fauteuil, et maintenir une activité autant que possible. En effet, il a été démontré que les patients à qui des médecins ont recommandé le repos au lit ont guéri moins vite !

C'est moins surprenant qu'il y paraît, car le repos au lit provoque assez rapidement une fonte musculaire, et avoir de bons muscles est une condition essentielle pour le bon fonctionnement de la colonne vertébrale. D'autre part, les études menées chez les kinésithérapeutes ont montré que poursuivre des mouvements malgré une certaine douleur permet de guérir plus vite que d'éviter absolument tout mouvement douloureux.

Mis à jour par Dr Philippe Presles le 23/12/2011
Créé initialement par Isabelle Eustache le 07/08/2001

Sources : "Interrogatoire et examen clinique dans les lombalgies et lombosciatiques récentes" Prescrire 1997, 17 (178) : 753-760. "Traiter les lombalgies bénignes de l'adulte" Prescrire 1997, 17 (173) : 349-356. "Kinésithérapie chez les lombalgiques" Prescrire 1999, 19 (197) : 523-527. Association française pour la recherche en kinésithérapie (Afrek) "Prise en charge kinésithérapique du lombalgique, 2e conférence de consensus, Paris -13-14 novembre 1998" Kinésithérapie scientifique Hors série, février 1999, 348 pages. "Antalgiques, antipyrétiques et antispasmodiques" in "GNP, Encyclopédie pratique du médicament 1999", Editions du Vidal, Paris 1998 : 101-144.

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 
Publi information
Mal dans le bas du dos : est-ce une lombalgie ?

E-docteur vous aide à identifier les causes probables de vos symptômes, à évaluer le niveau d'urgence et vous fait bénéficier de conseils personnalisés. C'est gratuit et anonyme.
                                                                                                                                                       Accédez à e-docteur

en savoir plus

image_format_460_230

Lumbago et douleur lombaire

  • Le lumbago est une douleur touchant le segment lombaire de la colonne vertébrale, c'est-à-dire sa partie basse. 
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating