Jambes lourdes : la faute à la rétention d'eau ?

Jambes lourdes : la faute à la rétention d'eau ?

Publié par Julie Luong, journaliste santé le Lundi 27 Septembre 2010 : 16h18
Mis à jour le Mardi 20 Juin 2017 : 17h13
-A +A

La rétention d'eau touche de nombreuses femmes, en partie pour des raisons hormonales. Conséquences : kilos en trop, vêtements qui serrent... et jambes lourdes.

Les symptômes de la rétention d'eau

La rétention d'eau est très souvent liée aux variations hormonales. Ainsi de nombreuses femmes souffrent de rétention d'eau juste avant ou pendant leurs règles. Certaines constatent d'ailleurs systématiquement une prise de poids de deux ou trois kilos à cette période du cycle, kilos qui se résorbent ensuite naturellement. Les oedèmes au niveau des jambes sont aussi très fréquents lors de la grossesse. Extérieurement, la rétention d'eau se traduit par un épaississement des chevilles, des jambes en apparence moins galbées. Un petit test pour savoir s'il s'agit bien de rétention ? Exercez une pression de la main sur la zone enflée : si une trace persiste plusieurs secondes après que vous ayez relâché la pression, il est très possible que vous souffriez de rétention d'eau.

Quelle alimentation contre les jambes lourdes ?

Pour lutter contre les jambes lourdes, l'alimentation peut faire beaucoup. En premier lieu, il est fondamental de limiter votre consommation de sel. Pour cela, il ne suffit pas d'enlever la salière de la table... encore faut-il traquer le sel caché ! Il est souvent présent en quantités astronomiques dans les plats préparés mais aussi dans certaines céréales du petit déjeuner, soupes en boîte et autres boissons gazeuses. Buvez suffisamment d'eau mais sans excès (1,5 l par jour), consommez thé et café avec modération et faites un minimum d'exercice physique.

Si vos symptômes sont fréquents et/ou importants, n'hésitez pas à en parler à votre médecin. La rétention d'eau peut en effet avoir des causes rénales, cardiaques et hormonales plus complexes, que seul un spécialiste pourra identifier.

Publié par Julie Luong, journaliste santé le Lundi 27 Septembre 2010 : 16h18
Mis à jour le Mardi 20 Juin 2017 : 17h13
A lire aussi
Rétention d'eau ou oedème Publié le 31/05/2001 - 00h00

On définit la rétention d'eau ou l'œdème (terme médical) comme une accumulation excessive de liquide dans l'organisme ou une partie de l'organisme.

En finir avec la rétention d'eau Publié le 06/10/2008 - 00h00

Vous avez les pieds et les chevilles enflés et douloureux ? Le ventre tendu et gonflé ? Le soir, impossible d'enlever vos bagues ? Votre poids varie dans la journée ? Vous faites certainement de la rétention d'eau.

Plus d'articles