Infections urinaires : les plantes qui aident

Infections urinaires : les plantes qui aident

Publié par Laura Houeix, journaliste santé le Lundi 01 Juin 2015 : 18h30
Mis à jour le Mardi 20 Juin 2017 : 17h11

Très fréquentes chez les femmes et les jeunes filles, l’infection urinaire est bien souvent soignée par antibiotiques. Mais, en complément, il existe des plantes très efficaces pour lutter contre ce phénomène récurrent. 

Les infections urinaires touchent la vessie, l’urètre et les reins. L’infection urinaire et l’inflammation de la vessie sont des affections qui atteignent essentiellement les femmes soit deux fois plus que les hommes, car le canal (l’urètre) entre la vessie et le méat est beaucoup plus court chez la femme. L’infection urinaire ne doit pas être sous-estimée car non traitée ou mal soignée elle peut remonter et créer une inflammation du rein : c’est la pyélonéphrite.

Prévention

« La meilleure chose à faire lorsqu’une infection urinaire débute est de boire beaucoup d’eau : au moins 2 litres par jour », préconise Philippe Goëb, médecin aromathérapeute. Une bonne alimentation va également supporter le système immunitaire et aider à maintenir un équilibre acido-basique adéquat pour le corps. Éliminez les aliments qui créent de l’acidité, le pain et les pâtes blanches, le sucre, l’alcool, la viande rouge, le gras animal, les excitants comme les boissons gazeuses, le thé, le café et le chocolat. Mieux vaut limiter également les aliments comme les cornichons, tomates, épinards, oranges et jus d’orange, vinaigre, rhubarbe, oseille. Il est en revanche recommandé de consommer des aliments comme les navets pour ses effets diurétiques, les poireaux pour leur richesse en sels alcalins, antiseptiques et diurétiques, l’ail et l’oignon pour leur aspect antiseptique des voies urinaires.

SOS plantes

Après consultation d’un médecin, un traitement par les plantes peut être choisi pour lutter contre l’infection urinaire. Le traitement, qui sera pris complément du traitement médicamenteux, privilégie les plantes aux propriétés diurétiques. « Elles augmentent le volume des urines et permettent ainsi d’irriguer les voies urinaires pour éliminer les bactéries responsables des infections », précise Philippe Goëb. Les plantes qui ont un effet antibactérien peuvent aussi être utilisées et elles sont généralement proposées pour prévenir des cystites récidivantes. Mais, dans tous les cas, une cystite ne doit pas être traitée sans avis médical si l’urine contient du sang, si les symptômes s’accompagnent d’une forte fièvre, de vomissements ou de douleurs dans un rein.

Publié par Laura Houeix, journaliste santé le Lundi 01 Juin 2015 : 18h30
Mis à jour le Mardi 20 Juin 2017 : 17h11
Source : "Infections urinaires : les plantes qui aident", Côté Santé, magazine N° 93, mai/juin 2015
A lire aussi
Infections urinairesPublié le 25/08/2015 - 13h05

Les cystites récidivantes sont des infections urinaires qui reviennent plusieurs fois dans l’année. Il existe des règles d’hygiène de vie qui permettent de prévenir les épisodes. Certaines plantes, comme la canneberge (ou cranberry), la busserole et l’orthosiphon peuvent aussi,...

Quelles plantes contre les infections urinaires ?Publié le 13/12/2009 - 00h00

L'infection urinaire a la fâcheuse tendance de réapparaître régulièrement. Pour mettre fin à ce processus de récidives, provoquant douleurs et brûlures, certaines plantes sont utiles, à commencer par la canneberge et l'échinacée, mais il existe d'autres plantes contre les infections...

Plus d'articles