Les huiles essentielles, des armes anti-froid !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 05 Novembre 2012 : 14h41
Mis à jour le Jeudi 18 Février 2016 : 12h16
-A +A

Les huiles essentielles sont très utiles pour combattre les problèmes respiratoires liés au refroidissement car elles ont des propriétés antivirales et antibactériennes.

Parmi les plus utilisées : l’eucalyptus, le thym, la menthe poivrée, la lavande, l’arbre à thé, etc.

Rhume : quelles huiles essentielles ?

Tout le monde connaît le rhume : nez qui coule ou bouché, éternuements, tête prise, mal de gorge, frissons, fièvre légère…

Bénin, le rhume peut être soulagé par les huiles essentielles :

  • Eucalyptus,
  • Arbre à thé,
  • Thym,
  • Pin,
  • Cannelle,
  • Lavande,
  • Niaouli,
  • Menthe,
  • Romarin,
  • Serpolet.

Comment les utiliser ?

  • En inhalation plusieurs fois par jour (ajoutez 3 à 5 gouttes d’huile essentielle dans 50 cl d’eau bouillante, couvrez votre tête d’une serviette et respirez profondément la vapeur).
  • En diffusion dans votre logement, en particulier dans la chambre à coucher, pour assainir l’air et favoriser la respiration (diffuseur électrique, brûle-parfum, galet, pot-pourri). Ne pas diffuser en continu, mais environ une vingtaine de minutes chaque jour.
  • Diluées, en frictions sur la poitrine, le cou, le front et le haut du dos, surtout avant le coucher (3 à 5% d’huile essentielle dans une huile végétale de base : huile d’amande douce, de noyau d’abricot, de macadamia, de jojoba, de millepertuis).
  • En inspirant : mettez quelques gouttes d’huile essentielle sur un mouchoir et humez ce dernier plusieurs fois par jour. Faites de même la nuit sur votre taie d’oreiller.

Mal de gorge : quelles huiles essentielles ?

La gorge est rouge, douloureuse avec difficultés à avaler, la voix enrouée… En hiver, les maux de gorges sont fréquents et le plus souvent liés à des virus.

Les huiles essentielles suivantes peuvent apporter un soulagement :

  • Citron,
  • Sauge,
  • Arbre à thé,
  • Thym,
  • Gingembre,
  • Lavande,
  • Niaouli,
  • Géranium,
  • Ravintsara.

Comment les utiliser ?

  • En gargarisme une ou deux fois par jour (n’avalez pas !).
  • En bain de bouche avant le coucher (comme pour le gargarisme : 1 à 2 gouttes dans une tasse d’eau tiède).
  • Diluées en friction au niveau de la gorge et du cou jusqu’à la base du crâne et aux oreilles.
  • En inhalation matin et soir.
  • En compresses tièdes sur le cou et sur la gorge (immergez une compresse dans de l’eau chaude agrémentée d’une dizaine de gouttes d’une ou de plusieurs huiles essentielles).
Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 05 Novembre 2012 : 14h41
Mis à jour le Jeudi 18 Février 2016 : 12h16
Source : Moro Buronzo Alessandra, Grand guide des huiles essentielles, Éditions Hachette Pratique.
A lire aussi
Les huiles essentielles au secours de la cellulite Publié le 25/08/2008 - 00h00

Contre la cellulite, il n'existe pas de recette miracle. Il faut de la patience car la cellulite est longue à éliminer. Les principes de base sont simples : alimentation saine, massages et activité physique régulière. On peut cependant ajouter quelques petites astuces pour un résultat plus...

Contre le rhume, essayez les inhalations d'eucalyptus Publié le 01/02/2010 - 00h00

Le rhume, qui se traduit par un encombrement des voies aériennes respiratoires et un nez qui coule, est aussi bénin que fréquent en période hivernale. Il suffit de patienter puisqu'il guérit tout seul en quelques jours. Les symptômes gênants d'un rhume peuvent cependant être soulagés par...

Un hiver sans grippe et sans rhume Publié le 06/01/2014 - 10h00

En hiver, les microbes attaquent… Défendez-vous… ou soignez-vous efficacement.Pour supporter plus confortablement des symptômes pénibles, mais aussi pour éviter les complications.

Plus d'articles