DMLA : faites-vous dépister à partir de 55 ans

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 25 Juin 2013 : 15h37
Mis à jour le Mardi 25 Juin 2013 : 15h41

Durant toute cette semaine, du 24 au 28 juin 2013, les personnes de plus de 55 ans sont invitées à prendre rendez-vous chez un ophtalmologiste partenaire pour un dépistage gratuit de la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge), une maladie dégénérative de la partie centrale de la rétine affectant la vision des détails. Parce que la DMLA est la première cause de cécité chez les plus de 50 ans dans les pays développés, l’Association DMLA se mobilise une fois de plus à travers les 7èmes Journées nationales d’information et de dépistage de la DMLA.

© getty

Dépistage de la DMLA tous les ans à partir de 55 ans. Quels sont les signes de la DMLA ?

Cette maladie se déclare après 50 ans et touche près d’un million de Français, chiffre qui pourrait doubler d’ici une vingtaine d’années en raison du vieillissement de la population. Le problème avec la DMLA est qu’elle évolue silencieusement durant des années et lorsque des symptômes se manifestent, c’est que des cellules visuelles ont déjà été détruites définitivement. Il faut donc agir en amont en se faisant dépister (réalisation d’un fond d’œil par un ophtalmologiste) tous les ans à partir de 55 ans, même en l’absence de tout symptôme. On ne sait pas actuellement guérir la DMLA, mais il existe des traitements récents permettant de freiner l’évolution de la DMLA, voire de la stopper, mais à condition de les instaurer suffisamment tôt.

PUB

Les signes d’alerte

Il existe cependant des signes d’alerte qui doivent inquiéter et amener à consulter un ophtalmologiste en urgence :

  • Baisse d’acuité visuelle.
  • Assombrissement, besoin d’un éclairage plus intense.
  • Brouillard, flou visuel.
  • Ternissement des couleurs.
  • Déformation visuelle, lignes droites gondolées.
  • Perception d’une tache sombre centrale.
  • Lettres manquantes dans un texte.
  • Difficultés à distinguer les détails.

Ces signes traduisent l’apparition d’une forme humide de DMLA, laquelle progresse très rapidement, mais que l’on peut freiner avec des traitements anti-angiogéniques.

Pour connaître la liste des ophtalmologistes participants : 0800 00 24 26 (numéro vert) ou www.journees-dmla.fr.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 25 Juin 2013 : 15h37
Mis à jour le Mardi 25 Juin 2013 : 15h41
Source : Dossier de presse de l’Association DMLA, juin 2013.
PUB
PUB
A lire aussi
DMLA : faites-vous dépister dès 55 ans !Publié le 22/06/2015 - 09h09

Durant une semaine du 22 au 26 juin, à l’occasion des 9e Journées nationales d’information et de dépistage de la DMLA, toutes les personnes de 55 ans et plus sont invitées à prendre rendez-vous chez un ophtalmologiste pour un dépistage de la DMLA, maladie insidieuse à l’origine d’une...

DMLA : comment la repérer, la traiter et surtout...l'éviter ? Publié le 01/07/2013 - 11h39

La DMLA, dégénérescence maculaire liée à l'âge, est une maladie dégénérative de la partie centrale de la rétine. Après 75 ans, elle touche une personne sur quatre. Elle évolue silencieusement durant de longues années mais les lésions sont irréversibles, d’où l’importance d’un...

DMLA : symptômes, dépistage et traitement Publié le 21/05/2007 - 00h00

La dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) est une affection de la zone centrale de la rétine. Les traitements actuels ne permettent pas de guérir mais de freiner, voire stopper son évolution. Il est donc impératif de se faire dépister précocement.

Plus d'articles