• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    7 avis
  • Commentaires (0)

Le dentifrice peut-il déclencher une rhinite allergique ?

Le dentifrice peut-il déclencher une rhinite allergique ?Pour la première fois, une équipe de chercheurs suédois décrit un cas de rhinite allergique au menthol. Ce patient suspectait de longue date cet arôme, déjà connu pour être à l'origine d'urticaire et d'asthme.

Rhinite allergique au menthol

Cette description de rhinite allergique au menthol a été faite chez une personne de 44 ans souffrant d'un asthme modéré et d'une rhinite. Le menthol est un arôme très répandu, largement utilisé dans les produits cosmétiques et alimentaires, allant des dentifrices aux chewing-gums. Et le menthol a déjà été incriminé dans l'asthme et les réactions d'urticaire.

Le menthol, un arôme largement présent dans les produits cosmétiques

Depuis longtemps, cette personne avait remarqué que la rhinite se déclenchait dans des conditions surprenantes, comme par exemple lors de la consommation d'un bonbon à la menthe, après s'être lavé les dents ou après un shampoing. Le point commun à toutes ces situations était la présence de menthol. Afin de s'assurer du rôle du menthol dans le déclenchement de la rhinite, des tests de provocation ont été réalisés. Le sujet devait se laver les dents avec un dentifrice aromatisé à la menthe, sans traitement préalable d'une part, puis après un traitement de deux semaines à base d'antihistaminique oral et de corticoïde, soit le traitement classique de la rhinite allergique.Dans le premier cas, une rhinite a été déclenchée dix minutes après le contact avec le dentifrice. En revanche, aucun symptôme n'a été observé avec le traitement.

Ce premier cas décrit de rhinite allergique au menthol a ensuite été définitivement confirmé par des tests d'applications cutanées de menthol dilué dans de la vaseline, de dentifrice mentholé à 50%, de chewing-gum à la menthe et l'huile de menthe à 5%.En pratique, même si le traitement antihistaminique et corticoïde est efficace, la prise en charge de cette rhinite allergique nécessite toujours l'éviction du menthol… Il convient alors de lire scrupuleusement les étiquettes de tous les produits susceptibles d'en contenir, que ce soient des aliments ou des produits cosmétiques.

Article publié par Dr Philippe Presles le 14/05/2007
Cet article n'a pas fait l'objet de révision depuis cette date. Il figure dans le planning de mises à jour de la rédaction.

Sources : Andersson M. et coll., Allergy, 62 : 336-7, 2007.

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 

en savoir plus