Capital vue en danger

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 06 Août 2003 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 02 Octobre 2015 : 14h53
-A +A

Une étude menée pendant 8 ans auprès de 40 guides de haute montagne démontre la nocivité de la lumière intense sur la rétine. Paradoxalement, l'oeil est l'organe qui vieillit le plus rapidement et que l'on protège le moins.

Nombre de travaux ont déjà démontré les agressions du soleil sur les paupières, la conjonctivite et la cornée, mais jamais sur la rétine. Or cet organe concourt à former les images et représente un des tissus oculaires les plus exposés aux effets éventuellement nocifs des radiations lumineuses.

Afin d'évaluer les dangers des rayonnements, cet essai a été mené sur deux populations de même âge : 40 guides de haute montagne très fortement exposés au soleil et un groupe témoin peu exposé. L'ensemble des sujets a été soumis à deux types d'examens en début d'étude et huit ans plus tard :

  • examen clinique portant sur les paupières, la conjonctivite, le film lacrymal, la cornée, le cristallin et la rétine ;
  • examen fonctionnel portant sur la sensibilité aux contrastes, la résistance et la sensibilité à l'éblouissement, la vision des couleurs et le champ visuel.

Les résultats révèlent :

  • des altérations de la rétine chez 52% des guides, contre seulement 5% chez les témoins ;
  • des altérations de la cornée et du cristallin deux fois plus importantes chez les guides ;
  • un champ visuel perturbé pour 48% des guides, contre 30% des témoins.

La rétine joue un rôle primordial dans la vision. Ce tissu oculaire situé au fond de l'oeil, permet de recueillir les images et de les transmettre au cerveau via le nerf optique. Nos yeux, sollicités en permanence, sont très fragiles. Les agressions lumineuses sont responsables de la survenue de diverses lésions ophtalmologiques.

Nous naissons tous avec un capital vue, qui peut, dès le jeune âge, être diminué. Prenons-en soin afin de lui offrir une espérance de vie plus longue, particulièrement dans les environnements qui sur-sollicitent nos yeux. Il contribue au bien-être et à la qualité de vie.

On ne cessera de le répéter, protégez-vous vos yeux et votre peau du soleil. Toute exposition nécessite le port d'un chapeau, d'un t-shirt, de lunettes de soleil et l'application d'une crème solaire sur tout ce qui dépasse, à renouveler toutes les deux heures au minimum. Et ce, à la mer, comme à la montagne, à la campagne ou au jardin…

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 06 Août 2003 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 02 Octobre 2015 : 14h53
Source : Communiqué de presse Essilor, étude réalisée en collaboration avec la Compagnie des Guides de Haute Montagne de Chamonix, juillet 2003 ; www.essilor.fr/VISION-ET-VOUS
A lire aussi
Quels sont les différents troubles de la vue ? Publié le 09/06/2008 - 00h00

Myopie, hypermétropie, astigmatisme, presbytie, cataracte, glaucome et DMLA (Dégénerescence Maculaire Liée à l'Age) sont autant de défauts ou de maladies susceptibles d'affecter votre vue. Quelles sont les solutions pour corriger sa vision, voire la guérir ?

Protégez vos yeux du soleil ! Publié le 02/06/2008 - 00h00

Avec le retour du soleil, vous pensez à protéger votre peau des ultraviolets avec de la crème solaire, c'est désormais un réflexe et c'est très bien. Mais qu'en est-il de vos yeux ? Avez-vous toujours à portée de mains vos lunettes de soleil et sont-elles bien adaptées ?

Soleil ou pas, pas de ski sans lunettes ! Publié le 03/03/2004 - 00h00

Ophtalmie des neiges et kérato-conjonctivite aux UV peuvent gâcher vos vacances aux sports d'hiver. La prévention est simple, ne vous séparez jamais de vos lunettes de soleil, même par temps couvert.

Protéger sa vue Publié le 10/12/2001 - 00h00

Les yeux peuvent subir les conséquences d'agressions venant du milieu extérieur ou de l'intérieur de l'organisme, puisqu'ils sont en contact avec les deux. Quelles sont-elles et comment s'en protéger ?

Plus d'articles