Les bons tuyaux pour ne pas grignoter au boulot !

Publié par Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste le Lundi 25 Septembre 2006 : 02h00
Mis à jour le Lundi 23 Mars 2015 : 11h33
-A +A

Votre lieu de travail est souvent propice à des débauches de calories, car vous multipliez les occasions de manger un « petit » quelque chose, hélas, trop souvent sucré et/ou gras. Comment faire pour se débarrasser de cette mauvaise habitude qu'est le grignotage ?

Changez vos habitudes pour ne pas grignoter

Les raisons de grignoter au travail sont souvent les mêmes : l'ennui (cela arrive), le manque (vous avez arrêté de fumer), le manque de temps à la pause du déjeuner ou le stress. Vos obligations ne vous facilitent pas la tâche, mais en raison du risque de consommation excessive de sucre, de graisses et de sel, le grignotage est peu favorable au maintien d'un bon état nutritionnel et d'un bon état de santé. Changez de tactique !

1. Programmez la collation pour gérer votre faim

Mieux vaut s'autoriser de vrais petits repas entre les principaux repas - une collation dans la matinée ou un goûter l'après-midi - que manger de façon anarchique et continue. Premier avantage : vous pouvez mieux contrôler ce que vous mangez et cela vous coupe l'envie du grignotage en d'autres temps.

2. Déjouez les pièges du grignotage

Sans les bannir complètement, évitez de prendre systématiquement : barres chocolatées, gâteaux, bonbons ou chocolats, chips, fruits secs, charcuteries grasses, sodas ou autres boissons sucrées... Non seulement, ils contiennent de grandes quantités de calories, mais peu de nutriments utiles, ne coupent pas la faim et ne sont pas idéaux à l'approche des principaux repas.

3. " Grignotez " malin

Si vous grignotez, choisissez le plus souvent possible des aliments qui à la fois ont un intérêt nutritionnel et vous font plaisir. En petites quantités, ce sont, les fruits (de saison, c'est moins cher et plus riche en goût), les jus de fruits (de préférence "100% pur jus de fruits"), les compotes, les produits laitiers (alternez yaourt, fromage blanc ou fromage), les produits céréaliers (tranche de pain avec éventuellement un peu de beurre, de miel, de chocolat ou de confiture, biscotte, céréales prêtes à consommer peu sucrées), des légumes à croquer (tomates cerise, carottes...). Buvez aussi utile, de préférence de l'eau ou une boisson peu calorique, chaude ou froide. Et en un mot : variez !

4. Soyez à l'écoute de votre corps ?

Votre estomac vous tiraille-t-il ? Avez-vous des maux de tête ? Vous sentez-vous faible ? Ces signes ne trompent pas : vous avez faim. Dans le cas contraire, vous pêcherez probablement plutôt par gourmandise...

5. Faites de vrais repas

Pour réduire le grignotage, la solution la plus radicale est de modifier la composition de vos repas principaux. En effet, pour tenir jusqu'au repas suivant sans avoir une « faim de loup », vous devez ingérer de l'énergie « durable ». A ce jeu, les meilleurs carburants sont les féculents comme :

  • le pain (blanc, gris, aux céréales et surtout complet),
  • les autres produits céréaliers (pâtes, riz, blé précuit, céréales petit-déjeuner riches en blé complet),
  • les pommes de terre ou les légumes secs (lentilles, pois chiches).

    Vous pouvez en manger à chaque repas et selon votre appétit, car par les sucres qu'ils apportent, l'état de satiété est maintenu plus longtemps. Associez-les systématiquement à une portion équivalente (en poids) de fruits et de légumes qui, grâce aux fibres qu'ils contiennent, ont aussi le pouvoir de rassasier et retardent l'envie de manger.

6. Astuce anti-grignotage : trompez l'envie de manger

Buvez un grand volume de liquide (peu calorique) quand vous avez envie de grignoter et engagez-vous dans une tâche qui réclame de la concentration et « endort » votre estomac.

Publié par Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste le Lundi 25 Septembre 2006 : 02h00
Mis à jour le Lundi 23 Mars 2015 : 11h33
A lire aussi
Grignotage santé mode d'emploi Publié le 02/07/2013 - 02h24

Le grignotage a mauvaise presse : il ferait prendre du poids et serait donc une habitude à bannir. Pourtant, tout dépend de ce que l’on grignote ! Manger entre les repas peut même devenir un véritable geste santé...

Plus de fringales, plus de kilos en trop Publié le 15/04/2011 - 08h22

Ca n'est plus à démontrer.Les fringales qui vous poussent à avaler rapidement n'importe quoi mais le plus souvent quelque chose de sucré, déséquilibrent votre alimentation et vous font prendre des kilos.Comment ne plus en être victime ?

Plus d'articles