Bilan bucco-dentaire : de 13 à 18 ans

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 05 Mars 2003 : 01h00
-A +A
Mis en place en 1998, le bilan bucco-dentaire s'adressait jusqu'ici aux adolescents de 15 à 18 ans. Il leur permettait de bénéficier d'un dépistage gratuit, éventuellement suivi de soins pris en charge à 100% par la Sécurité sociale (1). A partir du 1er mars, l'Assurance maladie étend ce dispositif aux ados de 13 à 18 ans.

En proposant, ce bilan bucco-dentaire aux 13-18 ans, l'Assurance maladie s'adresse à une population de 4,5 millions de personnes. La période entre douze et quatorze ans est particulièrement importante puisqu'elle correspond au passage à la dentition adulte. Il importe donc que les adolescents soient particulièrement bien suivis dès cette époque. De plus, l´Assurance maladie constate que les jeunes méconnaissent les conséquences de l´absence de soins dentaires et souhaite par cette action modifier les comportements.

  • En 2002, plus de 400.000 jeunes de 15 à 18 ans, soit 15,6% du nombre de sujets potentiellement concernés, ont bénéficié du bilan bucco-dentaire.
  • Près de 50% d'entre eux avaient au moins une carie.
  • Plus de 61% n'avaient pas consulté un chirurgien dentiste depuis plus d'un an.

Dans les mois à venir, le bilan bucco-dentaire devrait être complété par un dépistage proposé aux enfants de 6 et de 12 ans. Enfin, rappelons que depuis janvier 2001, le scellement des sillons sur les premières molaires définitives des jeunes enfants est pris en charge.

En pratiques

Soins concernés : les soins conservateurs, la chirurgie et les actes de radiographie sont pris en charge à 100%. En revanche, l'orthodontie et les prothèses ne font pas l'objet d'une prise en charge spécifique dans le cadre du bilan bucco-dentaire.Invitation : les parents du bénéficiaire reçoivent directement à leur domicile, un mois avant la date anniversaire de l'enfant, une lettre de l'Assurance maladie les invitant à faire réaliser cet examen de dépistage. Il est possible de se rendre chez le dentiste de son choix, à la seule condition qu'il soit conventionné.Délais : l'adolescent a trois mois, à compter de sa date anniversaire, pour effectuer l'examen de dépistage et six mois pour réaliser les soins nécessaires.

(1) L´Assurance maladie envisage de permettre la dispense d´avance de frais pour les soins dentaires consécutifs au dépistage.

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 05 Mars 2003 : 01h00
Source : Point presse de l'Assurance maladie du jeudi 6 février 2003.
A lire aussi
M'T Dents, un site pour prendre soin de ses dents Publié le 17/04/2009 - 00h00

La bonne santé bucco-dentaire se construit en grande partie durant l'enfance et l'adolescence. Dans le cadre de sa campagne de prévention M'T Dents, la Cnam met en ligne une nouvelle version de son site dédié à cette tranche d'âge.

5 étapes-clés pour s'assurer de bonnes dents Publié le 26/05/2008 - 00h00

Si l'on veut garder de bonnes dents toute sa vie, pour manger, sourire et ne pas souffrir, il faut s'y prendre de bonne heure. L'Assurance maladie propose des consultations de prévention buccodentaire dès l'âge de 6 ans, puis régulièrement jusqu'à l'âge adulte !

Soins dentaires de l'enfant : un beau sourire pour la vie Publié le 01/03/2005 - 00h00

L'hygiène bucco-dentaire des enfants est trop souvent négligée : brossage rapide, rendez-vous irréguliers chez le dentiste, soins trop coûteux ou négligence pour certains... La Caisse primaire d'assurance maladie de Paris lance un dispositif intitulé " Paris Sourire " pour les enfants de 6 à...

Plus d'articles