Cet article fait partie du guide "Alimentation industrielle et additifs".

Les arômes alimentaires

Mise à jour par Paule Neyrat, Diététicienne le 14/01/2010 - 01h00
-A +A

Les arômes sont des molécules particulièrement complexes contenues dans tous les aliments. Naturels ou synthétiques, ils sont très utilisés par l'industrie agro-alimentaire.

PUB

Complexité des arômes


Les arômes sont des composés très volatils qui sont perçus de deux manières : par le nez ce qui correspond à l'odeur et par voie rétronasale quand l'aliment se trouve dans la bouche.

Herbes aromatiques et épices sont particulièrement riches en arômes. Certains produits contiennent une foule de composés aromatiques : on en compte plus de 800 dans le café par exemple. Mais tous les aliments renferment des arômes que souvent l'industrie agro-alimentaire souhaite renforcer ou reproduire ou standardiser. Actuellement plus de 2600 arômes différents sont employés !

Les différents arômes


Cinq familles d'arômes ont été définies par une directive européenne.

  • Les arômes naturels. D'origine animale ou végétale, ils doivent n'avoir subi que les transformations nécessaires à leur extraction.

  • Les arômes identiques naturels. Ils sont obtenus pas synthèse et reproduisent exactement la composition chimique de l'arôme naturel. C'est une copie parfaite de la molécule. Ainsi la vanilline est la copie exacte du principal arôme de la vanille.

  • Les arômes artificiels. Créés par les aromaticiens, ce sont des arômes qui n'existent pas dans la nature et qui ont un arôme plus fort que l'arôme naturel. L'éthylvanilline est de deux à quatre fois plus puissant que la vanilline.

  • Les arômes de transformation. Obtenus par la réaction de Maillart, ils reproduisent les arômes qui se forment naturellement lors de la cuisson des aliments. Tous les produits industriels (soupes, sauces, plats cuisinés, charcuteries, aides culinaires, etc.) les utilisent à profusion.

  • Les arômes de fumée. Ils sont obtenus par la combustion de bois odorants et sont utilisés dans nombre de charcuteries, de biscuits salés, de sauces, etc.

Initialement publié le 10/08/2009 - 02h00 et mis à jour par Paule Neyrat, Diététicienne le 14/01/2010 - 01h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Peut-on manger des glaces les yeux fermés ? Mis à jour le 02/08/2013 - 17h40

C’est l’été, il fait chaud et rien n’est plus agréable qu’une boule de glace qu’on léchouille ou une cuillerée qui rafraîchit un instant le palais, délivrant ensuite de délicieux arômes. Mais toutes les glaces ne sont pas les mêmes et, de surcroit, i...

Et si vous choisissiez les "bons" fromages ? Mis à jour le 27/04/2012 - 11h27

La France est le pays des fromages . Il y en a entre 350 et 400, fermiers ou artisanaux, reflets de leur terroir. Et puis il y a toute une série de fromages industriels , ceux vendus dans les grandes surfaces, au goût uniforme mais qui parfois revend...

Les eaux en bouteilles : comment s'y retrouver ? Mis à jour le 21/04/2008 - 02h00

Lorsque nous voulons boire de l' eau , deux choix s'offrent à nous : boire de l' eau du robinet ou acheter de l' eau en bouteille . Dans cette deuxième catégorie, quelles sont les différentes variétés et quelles sont leurs propriétés ?

Plus d'articles