Allergie : Chanel n°5 menacé de disparition

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 06 Novembre 2012 : 10h04
Mis à jour le Mardi 06 Novembre 2012 : 10h33

Pour protéger les allergiques, la Commission européenne envisage de revoir la réglementation concernant certaines fragrances.

Une telle mesure pourrait mettre en péril certains parfums de luxe, comme Chanel n°5 ou Dior Addict…

© Istock

Pour le plus grand bien des allergiques

Sachant qu’entre 1% et 3% de la population est allergique aux ingrédients présents dans les parfums, les experts du Comité scientifique pour la sécurité des consommateurs proposent dans leur rapport de « limiter la concentration de douze ingrédients à 0,01% du produit fini ».

Ce pourrait être le cas « du citral, présent dans les huiles de citron et de mandarine, ou de l’eugénol, qui entre dans la composition de l’essence de rose ».

PUB

Chanel n°5 en voie de disparition ?

Pour d’autres fragrances, c’est une interdiction pure et simple qui est suggérée.

Il pourrait ici s’agir « des mousses d’arbres à l’origine des notes boisées de certains parfums célèbres, comme Chanel n°5 et Dior Addict ». Une telle interdiction menacerait l’existence de ces parfums de luxe.

Industriels de la parfumerie et experts scientifiques pourraient se retrouver dans un bras de fer.

Si la santé des consommateurs prime, la composition des parfums pourrait être amenée à changer d’ici 2014.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 06 Novembre 2012 : 10h04
Mis à jour le Mardi 06 Novembre 2012 : 10h33
Source : France Info, 2 novembre 2012, Egora 5 novembre 2012.
PUB
PUB
A lire aussi
Baume du Pérou : attention aux allergies !Publié le 24/06/2013 - 01h39

Le baume du Pérou, jamais entendu parler ? Pourtant, cette substance est un important vecteur d’allergie de contact ou de dermatite allergique de contact (eczéma de contact). Alors que l’Union européenne a limité son utilisation dans les cosmétiques depuis 2005, on le retrouve encore en...

Dermo-cosmétiques : décryptez les étiquettesPublié le 23/03/2016 - 10h58

Le magazine Que Choisir dressait dernièrement la liste des actifs à éviter dans nos cosmétiques. Le test ne faisait référence qu’à peu de marques de dermo-cosmétiques. Ces soins spécifiques sont-ils plus sûrs ou font-ils face aux mêmes problématiques ? L’avis de nos deux expertes.

Plus d'articles