Ce billet fait partie du blog "Le blog de la Rédaction".

Adieu l’aspartam ?

Publié par Dr Philippe Presles le Vendredi 08 Avril 2011 : 12h06
Mis à jour le Vendredi 08 Avril 2011 : 16h45
-A +A

Comme beaucoup d’entre vous, j’évite au maximum le sucre tout en aimant les saveurs sucrées… Du coup, je consomme beaucoup d’aspartam, cet édulcorant devenu largement leader du marché. Avec l’arrivée du stévia, cette plante naturellement édulcorante, j’ai voulu essayer. Les premiers produits proposés avaient mauvais goût. J’en ai enfin trouvé un excellent. C’est une très bonne nouvelle car maintenant nous avons le choix !

L’aspartam est un édulcorant qui a fait couler beaucoup d’encre récemment, des études suspectant sa responsabilité dans la diminution du temps des grossesses et dans certains cancers. Un consensus officiel s’est dégagé au niveau européen pour rappeler son innocuité et la nécessité de faire d’autres études, non critiquables méthodologiquement. En attendant, les consommateurs, donc vous et moi, sommes face au classique choix : continuer à mettre de l’aspartam dans son café ou son thé ou bien ne plus sucrer du tout ses boissons chaudes, ses laitages et certains desserts.

Une alternative crédible arrive aujourd’hui avec le stévia, cette plante naturellement édulcorante et sans danger pour la santé. J’ai pu tester quelques produits qui étaient plutôt décevants, soit parce qu’ils contenaient du sorbitol (au goût désagréable), soit parce qu’ils laissaient une amertume faisant regretter l’aspartam.

J’ai donc été très heureux de tester le Truvia que j’ai trouvé particulièrement bon. Le Truvia se présente sous la forme d’un bocal de poudre, ressemblant à du sucre en poudre raffiné. Du fait de sa présentation il est facile à utiliser pour sucrer des fruits comme des fraises, ou des laitages. Son goût est tout simplement délicieux et du fait de la présentation similaire j’ai pu le tester directement face au sucre en poudre, pour le trouver meilleur ! Il est aussi agréable dans le café ou le thé, bien que légèrement trop vanillé. Son inconvénient : son prix à 7,5 € le bocal, plutôt petit et de présentation luxueuse.

Du coup la question de la dangerosité potentielle de l’aspartam devient moins importante car nous disposons maintenant d’une bonne alternative. On peut même se dire qu’il devrait être possible de se passer complètement de l’aspartam.

C’est possible mais pas facile à faire pour deux raisons :

  • cela voudrait dire qu’il faudrait mettre une croix sur toutes les boissons lights, toutes fabriquées avec de l’aspartam, voire sur certains desserts allégés avec de l’aspartam. Je continuerai donc à boire du Coca-Light !
  • cela voudrait dire qu’on trouve du stévia partout et ce n’est pas le cas. Hier soir dans mon Intermarché, j’avais le choix entre du sucre et de l’aspartam, un point c’est tout.

Je suis donc allé signaler à la direction du magasin que j’aimerais pouvoir trouver du Truvia ou du Pure-Via dans leurs rayons. J’ai l’impression que cela va être comme pour les produits au label « Bleu-Blanc-Cœur » : il va falloir que tous les consommateurs bataillent pour les obtenir de manière durable dans leurs rayons. Merci de vous joindre à moi dans ce nouveau combat de la vie quotidienne !

PS / J’ai ouvert une discussion dans le forum diététique : « Que pensez-vous du Stévia comme édulcorant ? » Merci pour votre participation !

Publié par Dr Philippe Presles le Vendredi 08 Avril 2011 : 12h06
Mis à jour le Vendredi 08 Avril 2011 : 16h45
Ce billet fait partie du blog : Le blog de la Rédaction
A lire aussi
Les édulcorants : poisons ou protecteurs ? Publié le 03/06/2015 - 15h32

Les édulcorants, et surtout l’aspartame, sont de nouveau sur la sellette nutritionnelle. Pepsi Cola a annoncé qu’il le supprimait de ses boissons, Canderel, le leader du « faux sucre » a déjà fait de même. Le sucralose prend la place. On fait le point sur ces édulcorants qui remplacent...

Plus d'articles