Une nouvelle méthode pour abaisser de 40% le sucre dans les desserts

© Istock

Une entreprise israélienne a développé un produit permettant de réduire de 40 % les teneurs en sucre des gâteaux, du chocolat ou encore des sodas. Tout en laissant leur goût intact.

Publicité

Des gâteaux 40 % moins sucrés et aussi bons qu'ordinaire ? C'est le défi que s'est lancé DouxMatok, une startup israélienne. L'entreprise a développé un sucre qui permet d'en réduire sa quantité dans les produits, sans en altérer le goût.

"À la différence des substituts de sucre ou des édulcorants artificiels, notre sucre ne présente aucun arrière-goût et est produit en utilisant des principes de chimie verte durable tout en étant entièrement conforme aux réglementations de la Food & Drug Administration (autorité sanitaire américaine, ndlr) et de l'Union Européenne" explique DouxMatok sur son site internet.

Publicité
Publicité

La silice comme ingrédient

L'innovation repose sur l'utilisation d'un minéral, la silice, comme support du sucre : autour d'une particule de silice sont enrobées des molécules de saccharose, détaille le journal Food navigator USA. C'est ce procédé qui permettrait une plus grande perception du pouvoir sucrant.

La marque rassure quant à l'utilisation de la silice, qui serait évacuée naturellement par le corps après ingestion. Le minéral est utilisé depuis plusieurs années dans l'industrie agroalimentaire comme additif, en tant qu'antiagglomérant. Bien qu'autorisée au niveau européen, la silice soulève néanmoins des peurs car elle est utilisée sous la forme nano, des particules si petites qu'elles sont suspectées de se propager aisément dans les tissus d'un organisme.

"Seules quelques études ont abordé la toxicité des nanoparticules après ingestion orale. Les résultats sont souvent discordants et ne permettent pas de conclure à un effet dose, à un effet taille ou à une relation entre les caractéristiques physico-chimiques de la particule et de la toxicité" conclut pour l'instant le ministère chargé de l'Alimentation sur son site internet.

Eviter l'obésité et le diabète

L'innovation de DouxMatok répond à une conscience actuelle du "mieux manger". En effet, "Les épidémies d'obésité et de diabète et leurs conséquences sociétales plus larges modifient la façon dont les consommateurs et les décideurs politiques pensent à la nourriture. Ils s'attendent à ce que les entreprises alimentaires fassent partie de la solution en réduisant la quantité de sucre dans leurs produits" confirme Gil Horsky, un dirigeant de l'industrie alimentaire, dans un communiqué de DouxMatok.

Ce sucre devrait avoir de multiples applications alimentaires. Outre les gâteaux, il pourrait être utilisé dans le chocolat ou encore dans les sodas. La startup israélienne a annoncé un début de production au second semestre 2019. Elle a d'ailleurs récemment annoncé son alliance avec Südzucker, l'un des leaders européens du sucre, pour distribuer son produit.

PUB
PUB