Maladie cardiaque : le soda augmente les risques de 20% chez les femmes

Coca-cola, Pepsi, Fanta… votre boisson sucrée préférée met votre cœur en danger. Une nouvelle étude révèle que boire, ne serait-ce qu’une boisson sucrée par jour, augmente les risques de maladies cardiovasculaires de 20% chez les femmes.
© Adobe Stock
Sommaire

Une canette de soda entre deux dossiers ou quelques gorgées d’une boisson énergisante après l’effort. Nous sommes nombreuses à voir les breuvages sucrés comme la pause plaisir ou réconfort de la journée. Si ce geste quotidien est bon pour le moral, il l’est beaucoup moins pour notre cœur

Un verre de coca par jour, bonjour les dégâts pour le cœur !

Selon une vaste étude de l’American Heart Association - organisation des USA qui promeut la santé cardiaque, consommer une ou plusieurs boissons sucrées par jour augmenterait les risques de développer une maladie cardiovasculaire de 20% chez les femmes.

Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques à l'origine de cette expérience débutée en 1995, ont interrogé et étudié les dossiers médicaux de plus de 106 000 enseignantes californiennes dont la moyenne d’age était de 52 ans. Aucune n'avait souffert de maladies cardiaques, d'accident vasculaire cérébral ou de diabète avant d'intégrer la recherche.

De plus, les chercheurs ont défini comme boisson sucrée les sodas, les eaux aromatisées sucrées, les thés en bouteille ainsi que les boissons aux fruits avec sucre ajouté. En revanche, ils ont écarté les jus 100% fruits.

Les participantes devaient, entre autres, dire ce qu’elles buvaient quotidiennement via un questionnaire alimentaire et préciser leurs antécédents médicaux. 

Boissons sucrées : quels troubles cardiaques favorisent-elles ?

L’équipe américaine a listé les troubles cardiaques observés plus fréquemment chez les amatrices de coca, ice-tea et autres plaisirs liquides sucrés. Outre une menace accrue générale de 20% de développer une maladie cardiovasculaire, elles auraient 26% plus de risques de subir une procédure de revascularisation comme une angioplastie (technique médicale qui a pour but de rétablir la circulation artérielle en dilatant le rétrécissement des artères coronaires).La gent féminine qui boit au moins une boisson sucrée par jour, voit la probabilité de faire un accident vasculaire cérébral grimper de 21% par rapport à celle qui s’offre rarement, voire jamais ce type de breuvage.

Cheryl Anderson - auteure principale de l'étude, professeure à l’Université de Californie de San Diego et présidente du comité Nutrition de l’American Heart Association - explique "Bien que l'étude se fonde sur l'observation et ne peut pas montrer de lien de cause à effet, nous émettons l'hypothèse que le sucre pourrait augmenter le risque de maladies cardiovasculaires de plusieurs manières. Il fait augmenter les taux de glucose et les concentrations d'insuline dans le sang, ce qui peut faire augmenter l'appétit et mener à l'obésité, un facteur de risque important pour les maladies cardiovasculaires".

Elle ajoute ensuite "De plus, l'excès de sucre dans le sang est associé à un stress oxydant et à une inflammation, à une résistance à l'insuline, à des profils à fort cholestérol et du diabète de type 2, à des maladies fortement associées au développement de l'athérosclérose, le rétrécissement des artères sous-jacentes dans la plupart des maladies cardiovasculaires".

Probiotiques : Les meilleurs PROBIOTIQUES du marché !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.