Mortalité cardio-vasculaire : moins 40 %

Les maladies cardio-vasculaires sont la première cause de décès dans tous les pays développés, mais elles sont en régression
Publicité

Que ce soit en Amérique du Nord ou en Europe, les maladies du coeur et des vaisseaux demeurent la première cause de décès. Pourtant, une importante baisse a été observée entre 1980 et 1994. La plus spectaculaire a été notée au Canada : moins 43 %. Mais la France vient juste après avec une diminution de 40 % de la mortalité cardio-vasculaire.

Publié le Jeudi 09 Mars 2000 : 01h00
Source : Prescrire rédaction "Etat de santé des populations : Europe de l'Ouest et Amérique du Nord" Prescrire 2000 ; 20 (202) : 67.