Un gynéco accusé d’avoir effectué des hystérectomies à l'insu de ses patientes

Un gynécologue américain a été arrêté début novembre. Il est accusé d’avoir effectué des hystérectomies ainsi que d’autres procédures médicales invasives sans le consentement de ses patientes.
© Istock

Les pratiques du docteur Javaid Perwaiz fait froid dans le dos. Le gynécologue, installé en Virginie, est accusé d’avoir effectué des hystérectomies à ses patientes sans leur consentement ou d’avoir réalisé des opérations inutiles sur d’autres. Les autorités américaines fédérales enquêtaient depuis septembre 2018 sur le médecin de 69 ans qui travaillait dans deux hôpitaux de la baie de Chesapeake : le Bon Secours Maryview Medical Center et le Chesapeake Regional Medical Center. Elles se sont penchées sur ses dossiers après qu’un employé d’un des deux établissements ait fait part de ses doutes sur les pratiques du médecin. 


Des procédures médicales réalisées à l’insu des patientes 

L’enquête du FBI a découvert plusieurs cas litigieux. En 2012, le docteur Javaid Perwaiz a informé une patiente qu’il avait détecté des cellules précancéreuses lors d’un examen et lui a conseillé de faire une hystérectomie. La femme a indiqué qu’elle préférait une procédure moins invasive, c'est-à-dire se faire retirer uniquement les ovaires grâce à une chirurgie laparoscopique. À son réveil, elle a découvert que le médecin avait réalisé une hystérectomie abdominale totale et lui avait aussi perforé la vessie. A la suite de cette procédure, elle a fait une septicémie et a dû être hospitalisée pendant six jours. En consultant son dossier plus tard, elle a découvert que l’hystérectomie était indiquée comme “facultative” et qu’il n’était nulle part fait mention de cancer.

Une autre patiente - suivie par le Dr Javaid Perwaiz entre 2011 et 2014 pour une endométriose et une grossesse extra-utérine - a appris une terrible réalité en consultant un autre spécialiste de la fertilité. Bien qu’elle avait précisé au docteur qu’elle souhaitait avoir un autre enfant, ses trompes de Fallope ont été - à son insu - “brûlées entièrement, rendant une conception naturelle impossible”. Cette femme qui bénéficiait du programme Medicaid (assurance maladie américaine accordée aux familles à faible revenue) avait également été facturée pour des traitements médicaux inutiles.

Le gynécologue est poursuivi pour fausses déclarations et fraudes 

Le dossier monté contre le médecin, assure qu'il a plusieurs fois convaincu ses patientes - parfois en évoquant un possible cancer - de subir des opérations dont elles n’avaient pas besoin. Certaines subissaient une opération par an et plusieurs d’entre elles ne savaient pas quelles procédures étaient effectuées. 

Selon l’accusation, le praticien réalisait tellement d’opérations que “le personnel de l’hôpital avait des difficultés à le suivre” alors qu’il “courait de procédure en procédure”. 

Le Dr Javaid Perwaiz est accusé de fraudes et de fausses déclarations dans des soins de santé. La plainte présentée devant le tribunal précise “Perwaiz a fait l'objet d'au moins huit poursuites pour faute professionnelle dans lesquelles des plaignants assurent qu’il a falsifié les dossiers des patientes pour justifier une procédure médicale, omis d'utiliser des techniques moins invasives, effectué jusqu'à 30 chirurgies en une journée et fourni des soins de qualité inférieure aux normes dont résultent des blessures permanentes irréparables à trois patientes et des blessures mortelles à deux autres patientes”.

Il avait déjà été sanctionné une première fois par le Maryview Hospital de Portsmouth (Virginie) en 1982 pour avoir pratiqué des chirurgies superflues et pour "manque de jugement clinique".

Hystérectomie : qu’est-ce que c’est ? 

L’hystérectomie est une opération chirurgicale qui consiste à enlever l’utérus. L’ablation peut être totale. C'est-à-dire que l’ensemble de l’utérus, y compris du col utérin, est retiré. Dans certains cas, il peut être nécessaire d'enlever aussi les ovaires et les trompes de la patiente. Il s’agit alors d’une hystérectomie avec annexectomie.

Si l’utérus est enlevé sans l’ablation du col utérin, l’opération est appelée une hystérectomie sub-totale

Plusieurs problèmes de santé peuvent justifier une hystérectomie :

  • un cancer de l'utérus ou du col de l'utérus ;
  • un fibrome utérin, bénin, mais qui entraîne des symptômes gênants ;
  • des saignements excessifs ou des douleurs pelviennes qui résistent à tous les autres traitements ;
  • une endométriose grave ;
  • un prolapsus utérin.
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.