Infection de la peau au staphylocoque doré : symptômes et solutions

Publié le 08 Janvier 2019 par La Rédaction E-Santé
Le staphylocoque doré peut être responsable d’une infection de la peau. Lorsqu’elle prolifère, cette bactérie entraîne des infections souvent suppuratives qui nécessitent un traitement. C’est par exemple le cas des furoncles et autres folliculites. Faisons le point sur les symptômes qui doivent alerter et les solutions à prendre en cas d’infection cutanée due au staphylocoque doré.
PUB

Le staphylocoque doré responsable de nombreuses infections cutanées

Près d’un quart de la population fait partie des porteurs sains, c’est-à-dire que ces personnes portent un staphylocoque doré non résistant, mais elles ne développent pas d’infection. Les germes sont donc omniprésents. Toutefois, une infection de la peau par staphylocoque doré n’est possible que s’il existe une plaie, une fissure due à une mycose, une brûlure, un herpès ou de l’eczéma qui occasionnent des grattages à l’origine de surinfections. Un manque d’hygiène favorise la prolifération de la bactérie. La liste des infections de la peau causées par un staphylocoque doré (Staphylococcus aureus) est relativement longue. On peut par exemple y trouver le panaris, l’impétigo, l’érysipèle ou encore la furonculose.

Infection de la peau par staphylocoque doré : les symptômes

Le patient ressent tout d’abord des démangeaisons localisées, puis un gonflement de la zone touchée qui devient rouge. Il se plaint de douleurs lancinantes plus ou moins importantes. Des suppurations entraînent des dépôts jaunâtres. Sans traitement, l’infection gagne du terrain. Elle s’infiltre dans l’hypoderme ou graisse sous-cutanée. Dans le cas du furoncle, un nodule dur se développe. Il devient rouge et chaud, puis blanc lorsque du pus s’est formé à l’intérieur. Le point blanc visible à l’œil nu est nommé bourbillon. Il ne faut pas percer soi-même un furoncle, mais se rendre sans attendre chez son médecin pour bénéficier d’un traitement adapté. Il n’est pas rare que plusieurs furoncles contigus apparaissent, entraînant parfois de la fièvre et un gonflement des ganglions lymphatiques. Il s’agit alors d’un anthrax qui nécessite un traitement.

PUB
PUB

Infection de la peau et staphylocoque doré : complications

Dans la grande majorité des cas, les infections superficielles de la peau causées par un staphylocoque doré sont considérées comme sans gravité si elles sont traitées sans délai. Elles doivent en effet être prises au sérieux car il existe un risque réel de propagation de la bactérie, pouvant entraîner des infections secondaires. D’autant plus que tous les organes sans exception peuvent être infectés par le staphylocoque doré. Dans les cas les plus graves, l’infection se propage dans le sang : c’est la septicémie qui engage le pronostic vital. Pour se protéger des risques d’infection cutanée par staphylocoque doré, il est indispensable de désinfecter toute plaie, même superficielle, et d’observer au quotidien une hygiène irréprochable. Celle-ci représente un parfait rempart contre les infections à staphylocoque doré.

Infection cutanée par staphylocoque : les traitements

Une fois le germe identifié, le médecin peut prescrire un traitement adapté. Selon sa gravité, l’infection cutanée par staphylocoque doré peut nécessiter un antibiotique en pommade, en cachet ou en injection. Dans tous les cas, des produits d’hygiène corporelle antibactériens sont indispensables pour la toilette complète et pas uniquement pour nettoyer la zone infectée. Il est plus difficile de soigner une infection lorsqu'elle est due à un MRSA ou SARM (Staphylococcus aureus résistant à la méticilline). 

Source : Staphylocoque, Institut Pasteur, Juin 2016
La rédaction vous recommande sur Amazon :