Stratégie anti-listériose

La bactérie Listéria, lorsqu'elle se multiplie dans certains produits alimentaires, peut devenir dangereuse pour les personnes les plus fragiles. C'est ainsi que les jeunes enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées sont davantage exposés à la listériose en l'absence de certaines précautions.
Publicité

La listériose, dangereuse chez les plus fragiles

La listéria est présente naturellement dans notre environnement et dans l'intestin de nombreux animaux. En faible quantité, elle n'est pas dangereuse. En revanche, lorsqu'elle se multiplie dans certains aliments, particulièrement dans la viande, les produits laitiers et les légumes crus, elle est à l'origine d'une maladie, la listériose, pouvant être grave chez les sujets les plus fragiles : nourrissons, jeunes enfants, personnes de plus de 70 ans, immunodéficiants et femmes enceintes. A noter qu'au cours de la grossesse, la listériose est une maladie bénigne pour la mère mais grave pour le fŒtus (si elle est détectée à temps, un traitement à base d'antibiotiques peut mettre le bébé à l'abri). La listériose attaque le plus souvent les méninges et est donc à l'origine d'une méningite, mais peut aussi infecter les yeux, voire le cŒur.

Publicité
Publicité

Comment prévenir la listériose ?

Les personnes les plus sensibles à la listériose doivent éviter la consommation de certains aliments et suivre quelques règles d'hygiène alimentaire. Concernant les alimentsEviter certains produits de la mer : coquillages, poissons fumés, surimi, tarama. Eviter certaines charcuteries : rillettes, pâtés, foie gras, produits en gelée.Eviter certains produits laitiers : lait cru et fromages au lait cru.Préférer les fromages à pâte cuite type gruyère et fromages fondus. Enlever la croûte des fromages, et notamment la croûte des fromages à pâte molle (non cuite)Préférer le lait pasteurisé, UHT ou stérilisé.Eviter les graines germées crues comme le soja. Concernant la préparation des repasLaver soigneusement les fruits, les légumes et les herbes.Bien faire cuire ou recuire les viandes, les poissons, les lardons.Conserver séparément les aliments cuits et crus. Consommer rapidement les restes et les plats réchauffés.Après ouverture, consommer rapidement les pots de mayonnaise. Nettoyer et désinfecter régulièrement à l'eau de javel le réfrigérateur et le plan de travail.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 15 Septembre 2008 : 02h00
Source : Impact médecin, Nutrition, novembre 2007.