Soif

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 08 Août 2014 : 11h04

Le corps humain est composé à 60 % d'eau.
Lorsque le volume des liquides descend en-dessous d'un certain seuil, le cerveau libère une hormone appelée "vasopressine".

Comme son rôle est de contribuer à garder l'équilibre des volumes liquidiens dans l'organisme, elle envoie un signal d'alarme - la soif - lorsque le corps a besoin d'eau.

© Istock
PUB

Soif : Causes

  • Déshydratation.

    La chaleur, un coup de soleil, l'activité physique excessive, la fièvre, la diarrhée et les vomissements risquent de déshydrater l'organisme. L'assèchement de la bouche, des lèvres et du pharynx indiquent que l'organisme se déshydrate. Si on ne boit pas à cette étape, on peut ressentir une soif plus intense, une fatigue, une faiblesse et parfois même des évanouissements.

  • Médicaments.

    Les diurétiques conçus pour augmenter la sécrétion urinaire créent une élimination d'eau qui entraîne de la soif.

  • ##13694/Diabète/##. L'organisme du diabétique (de type 1 ou 2) fabrique trop de glucose (sucre) et il cherche à l'éliminer en urinant fréquemment. L'abondante perte d'urine entraîne une soif permanente.
  • Diabète insipide.

    C'est un trouble qui résulte d'un dysfonctionnement ou de l'absence de la vasopressine.

    Parce que l'organisme n'est plus capable de garder son équilibre en eau, il envoie un signal d'alarme, qui est une soif constante.

  • Troubles psychiatriques.

    Certains problèmes de santé mentale (comme la schizophrénie) peuvent causer un dérèglement du centre nerveux de la soif (potomanie).

    Les personnes atteintes éprouvent le besoin de boire abondamment, surtout de l'eau.

PUB
PUB

Soif : Conseils pratiques

  • S'assurer de boire assez.

    Pour un organisme bien hydraté, les diététiciens recommandent classiquement de boire six à huit verres de liquides par jour, dont au moins quatre verres d'eau.

  • Se réhydrater.

    Si vous souffrez de fièvre, de diarrhées ou de vomissements, il vous faut remplacer les liquides perdus au risque d'être déshydraté.

    Eau, jus, bouillons ou une solution de réhydratation vendue en pharmacie sont conseillés.

  • S'hydrater pendant l'activité physique.

    Votre corps a besoin d'être alimenté en eau avant que des signaux d'alarme ne se produisent.

    Pensez à boire fréquemment pendant votre activité physique.

    D'abord, un verre d'eau 15 minutes avant l'exercice, puis un autre toutes les 15 minutes pendant l'exercice et, finalement, un dernier pendant la période de relaxation.

  • Pour les personnes âgées.

    La sensation de soif a tendance à diminuer avec l'âge.

    Il est donc encore plus important de boire régulièrement si l'on est une personne âgée. Installez des repères visuels à divers endroits, notamment sur la porte du réfrigérateur, afin de vous rappelez de boire souvent, et davantage s'il fait chaud. Ou, plus simplement, gardez une bouteille d'eau fraîche à portée de main.

  • Se fier à la teinte de son urine.

    Une urine claire indique une bonne hydratation (sauf le matin, où il est normal qu'elle soit plus concentrée.

    L'urine est également plus concentrée chez les femmes enceintes).

    Ainsi en pratique, si vos urines sont foncées en journée, c'est que vous devez boire davantage.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 08 Août 2014 : 11h04
Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005.
PUB
PUB
A lire aussi
Diarrhée et gastroentéritePublié le 31/05/2001 - 00h00

Certaines personnes vont aux toilettes trois fois par jour, d'autres, trois fois par semaine. Le rythme est différent selon la "vitesse" de l'activité intestinale de chacun. On parle de diarrhée - qu'on appelle aussi gastroentérite - quand il y a augmentation de la fréquence et de la fluidité...

Plus d'articles