Qui est à risque de déficit en vitamines et minéraux (et pourquoi) ?

Certaines carences en vitamines et minéraux se traduisent clairement par une maladie : une carence en vitamine C se manifeste par le scorbut, une carence en fer par une anémie, etc. En revanche, ce que l'on appelle les déficits, ce sont des apports en quantités insuffisantes qui ne se traduisent pas par des signes cliniques spécifiques, mais plus souvent par des désordres divers, que traduisent des symptômes tout aussi variables, d'autant plus si plusieurs déficits coexistent.

Carence ou déficit en vitamines et minéraux ?

Alors que la fréquence des maladies liées à une carence a très fortement diminué dans les pays industrialisés, les déficiences, elles, sont toujours fortement représentées : vitamine C, vitamine E, magnésium, bêta carotène, zinc, séléniumIl faut dire que les causes de déficits en vitamines et minéraux sont nombreuses. Il existe de très nombreux facteurs qui relèvent du domaine économique, pathologique, alimentaire et comportemental.Les connaître permet de se situer et le cas échéant d'en parler avec son médecin afin d'évaluer la pertinence d'une complémentation adéquate et personnalisée. Idéalement, en réajustant son alimentation !

Les principales causes de déficits en vitamines et minéraux

Certaines étapes de la vie : croissance, grossesse, grand âge. Certaines situations : pratique sportive, alcoolisme, pauvreté, isolement, édentation, polymédication Certaines maladies : malabsorptions intestinales, diarrhées, pertes urinaires, hémorragies, certains traitements médicamenteux, anorexie, chirurgie de l'obésité (anneau gastrique), infections, allergiesLes comportements alimentaires : déséquilibres alimentaires, cuisson à l'eau, régimes déséquilibrés, régimes restrictifs, végétalisme, végétarisme, etc.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Syndicat de la diététique et des compléments alimentaires, Conférence de presse, communication du Dr Jean-Michel Lecerf, Chef de service nutrition, Institut Pasteur de Lille, 26 juin 2008.