Que manger pour combattre la fatigue ?

Publié le 11 Février 2008 à 1h00 par Rédaction E-sante.fr
Nous connaissons tous des périodes de fatigue, particulièrement durant la saison hivernale. Dès les premières sensations de fatigue, il faut réagir. Nous disposons de moyens très simples pour retrouver la forme, dont certaines recommandations alimentaires. Suivez le guide.
© Istock
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Contre la fatigue, veillez à un sommeil suffisant

Rhume, état grippal, manque de sommeil, stress, carence en vitamines et minéraux…, les raisons d'être fatigué(e) ne manquent pas.

Le manque de sommeil est le générateur de fatigue numéro 1.

Sans attendre, reprenez votre hygiène de vie en main afin de couper court à toute période de fatigue.

Il faut en premier lieu veiller à dormir suffisamment et bien. Idéalement, il faut se coucher et se lever à heures régulières, et pour faciliter l'endormissement, respecter un rituel.

Contre la fatigue, pratiquez une activité physique !

Raison de plus lorsqu'on est fatigué(e), il faut faire du sport.

Le sport n'accentue pas la fatigue, bien au contraire. C'est un excellent régulateur du sommeil, du moral et de l'appétit car en ouvrant l'appétit au moment des repas, il coupe court aux fringales.

Que manger pour combattre la fatigue ?

  • Augmentez la part des fruits et des légumes : des fruits; mandarines, pamplemousses, jus d'orange pressé au petit-déjeuner, kiwis, ananas, etc. Il faudrait en manger au minimum deux par jour, idéalement trois. Des légumes cuits et crus; une crudité ou un potage à chaque repas suivi d'un plat accompagné de légumes cuisinés. Les légumes et les fruits ont l'avantage d'apporter de la vitamine C et de l'acide folique, des éléments connus pour aider l'organisme à renforcer ses défenses.

  • Viande, poisson, œufs, une fois par jour : mettez au menu une fois par jour minimum du poisson ou des œufs, de la volaille ou de la viande.

  • Limitez votre consommation d'alcool et d'excitants : les boissons contenant de la caféine (café, thé et sodas), tout comme l'alcool, fatiguent inutilement l'organisme. Mieux vaut donc s'en passer surtout lorsqu'on se sent fatigué(e).

  • Misez sur le magnésium

Et enfin, contre le stress, grand pourvoyeur de fatigue, pensez au magnésium !

Une alimentation équilibrée est généralement suffisante pour couvrir nos besoins. On peut cependant booster nos apports en privilégiant les aliments les plus riches en magnésium : épinards, céréales complètes, farine de sarrasin, fruits oléagineux (noix, noisettes, amandes), légumes secs (haricots blancs, lentilles, pois cassés), bigorneaux et bulots, chocolat noir et certaines eaux minérales.

Bien entendu, si la fatigue ne cède pas, il faut consulter. Une fatigue persistante peut signaler une maladie sous-jacente.

Source : Centre de recherche et d'information nutritionnelles (CERIN).