La fatigue : un symptôme lié au traitement du cancer...

Au cours d'un cancer, la fatigue est un symptôme très fréquent. A tort, il est le plus souvent négligé, considéré comme une fatalité, et non pris en charge. Or la fatigue est invalidante, altère la qualité de vie, favorise la dépression et peut même motiver l'arrêt du traitement.
© Istock
Sommaire

Le cancer et la fatigue : 3 grandes causes

La fatigue au cours d'un cancer résulte de trois grandes causes : les effets secondaires des traitements, le manque de fer et la malnutrition. Un état dépressif est également une source majeure de fatigue. Mais surtout, les causes de ce symptôme sont fortement imbriquées.

La fatigue est un effet secondaire bien connu des traitements du cancer

La fatigue se manifeste à la suite d'une ou de plusieurs opérations, mais également après une chimiothérapie. Dans ce dernier cas, elle est due à la neurotoxicité directe de certaines molécules et surtout à une anémie. Quant à la fatigue engendrée par la radiothérapie, elle est majorée par l'âge, le site irradié (abdomen, tête et cou), l'extension de la tumeur et l'association avec la chimiothérapie.

La fatigue est également plus fréquente en cas de dénutrition. Or, certains des effets secondaires des traitements (nausées, vomissements, troubles intestinaux) entraînent des difficultés d'alimentation. Dans ces conditions, il est essentiel de prévenir toute dénutrition : alimentation variée, présentation attrayante, compléments alimentaires, oméga-3, etc.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Eurocancer, session du Dr Delfieu et collaborateurs, juin 2005.