Les pesticides attaquent notre système hormonal

La France est le pays européen utilisant le plus de produits phytosanitaires par habitant. Or pesticides, herbicides, fongicides, provoquent des perturbations du système hormonal, démontrées chez les agriculteurs. De tels troubles endocriniens pourraient affecter la fertilité, le bon déroulement de la grossesse et être à l'origine de certains cancers.
Publicité

Trop de pesticides en France

La France est un des pays qui utilise le plus de produits phytosanitaires (pesticides, herbicides, fongicides). Elle se situe au 3e rang mondial et au premier en Europe. Cette pratique est condamnable car 25 à 40% de ces substances sont ensuite retrouvées dans l'atmosphère, mais aussi dans les eaux de pluie, de surface ou souterraines.

Publicité
Publicité

Pesticides : les agriculteurs sont en première ligne

Les agriculteurs étant les premiers exposés, de nombreuses études épidémiologiques ont déjà montré une relation entre l'exposition aux pesticides et les troubles du développement. Aujourd'hui, ces perturbations sont attribuées à un dysfonctionnement dusystème hormonal.

En effet, par rapport à la population générale, les agriculteurs sont plus fréquemment atteints de maladies impliquant le système hormonal. C'est le cas des troubles de la thyroïde et du cancer de laprostate, semble-t-il.

Inversement, la fréquence du cancer du sein dans la population agricole est plus faible. Mais les chercheurs attribuent cette constatation à une activité physique plus importante et à une moindre exposition aux facteurs de risque chez les femmes travaillant dans le milieu agricole.

A noter cependant que la mortalité par cancer du sein est plus importante dans les aires de culture de pommes de terre, ce qui s'explique sans doute par l'emploi d'exfoliants.

 
Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 21 Décembre 2006 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 26 Mai 2016 : 14h44
Source : 26e Journées françaises d'endocrinologie clinique, nutrition et métabolisme, Paris, décembre 2006.