On a testé pour vous... les culottes menstruelles

On a testé pour vous... les culottes menstruelles

Que cela soit pour des raisons économiques ou écologiques… vous êtes tentés par les culottes menstruelles ? Mais face au nombre grandissant de marques, il n’est pas évident de faire votre choix ? La rédaction d’Esanté a testé plusieurs modèles pour vous aider à y voir plus clair.
On a teste pour vous... les culottes menstruelles

Le 28 mai est la journée de l’hygiène menstruelle, un événement lancé en 2014 par  l'ONG allemande WASH United pour briser les tabous autour des règles. À cette occasion, la rédaction d’Esanté a décidé de se pencher sur la dernière venue dans l’univers des protections hygiéniques : la culotte menstruelle. 

Culotte menstruelle : qu’est-ce que c’est ?

Culotte menstruelle - le nom parle de lui-même - il s’agit d’une protection hygiénique qui prend la même forme qu'un sous-vêtement féminin. Elle est capable d’absorber le sang des règles grâce à un fond de culotte composée de plusieurs couches absorbantes. S’il y a des différences selon les marques, elles sont généralement au moins au nombre de 3 :

  • un tissu doux absorbant en contact avec les parties intimes ; 
  • un tissu de rétention qui capte le sang : il peut être à base de bambou, eucalyptus, laine de mérinos, polaire de coton ;
  • un tissu imperméable pour éviter les fuites.

Les marques promettent entre 8 et 12 heures de protection. L’idée est ainsi de pouvoir la porter en journée ou la nuit sans avoir besoin de se changer. Lavables, ces produits peuvent être utilisés pendant deux à 3 ans.

Culotte de règles : comment les laver ?

Pour le nettoyage, les fabricants recommandent de rincer le vêtement à l'eau froide après l’utilisation. Il faut ensuite le laver à basse température dans un lave-linge, soit 30 degrés. Il est tout à fait possible de mélanger la culotte menstruelle aux autres habits sales.

Néanmoins attention, il ne faut pas mettre de détergent ou d’assouplissant car ces produits gorgeraient les fibres absorbantes et réduiraient leur efficacité. Il est aussi préférable d’éviter le sèche-linge, car sa chaleur peut endommager la membrane imperméable. Il suffit donc de la faire sécher à l’air libre.

Elles profitent des doutes sur la composition des tampons et serviettes

Les culottes menstruelles ont le vent aux poupes depuis plusieurs années. Une des raisons : la méfiance grandissante des femmes pour les protections hygiéniques comme les tampons et les serviettes hygiéniques. Une étude de l’ANSES, publiée en juillet 2018, révélait que certains de ces produits contenaient des composants nocifs pour la santé. La liste de ces produits préoccupants comprends des pesticides (lindane, quintozène, glyphosate) mais également des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), des phtalates ou encore des dioxines. Tous ces produits chimiques sont soupçonnés d’être cancérogènes ou mutagènes.

Néanmoin, l’agence française assure qu’il n’y a pas risque sanitaire par voie cutanée en raison des “très faibles concentrations” mesurées et toutes “sans dépassements de seuils sanitaires”. Malgré ces paroles rassurantes, les questions sur ces produits très présents dans notre vie grandissent.

Plus de 10 000 protections hygiéniques par femme

L’autre argument avancé pour choisir les culottes menstruelles est environnementale. En moyenne, les femmes ont leurs règles pendant 42 ans et 13 fois par an. Cela représente 549 cycles ou encore 2 730 jours, soit 9% de leur vie. Selon des estimations, elles sont amenées à utiliser plus de 10 000 protections hygiéniques au cours de leur existence. À l’échelle mondiale, ce ne sont pas moins de 45 milliards de déchets, soit 1447 serviettes hygiéniques chaque seconde. S’il ne s’agit pas de marque bio et écologique, elles sont par ailleurs à 90% en plastiques et non recyclables.

Autre bénéfice mis en avant par les marques : les économies. Selon une étude réalisée par Plim, les Françaises dépensent en moyenne 2000€ pour leurs protections hygiéniques. Utiliser des produits réutilisables comme les culottes de règles, plutôt que d’acheter tous les mois une boite de tampons, se révèle plus intéressant financièrement sur le long terme, même avec des prix variant entre 25 et 49€ selon les modèles.

Les culottes menstruelles ont des atouts, mais face au boom des références et modèles, difficile de faire un choix ! C’est pourquoi la rédaction Esanté à tester pour vous 11 marques de culottes de règles. Retrouvez les tests dans notre diaporama.

Sisters Republic

1/12
On a testé pour vous... les culottes menstruelles

Le modèle Colette (absorption médium) a été testée par Sophie

Sophie explique "j’ai apprécié la construction de la culotte, le fait que tout soit bien cousu en un seul bloc. Le tissu absorbant, est assez fin, notamment comparé à ma culotte menstruelle d’une autre marque. Du coup, on ne la sent pas pendant la journée".

La nuit, elle est tout aussi efficace grâce à un tissu absorbant qui monte haut. "Je bouge la nuit et avec d’autres culottes menstruelles que j’ai pu tester, j’étais tachée au niveau des fesses, car la protection n’était pas assez longue. Avant, j’étais obligée de coller deux serviettes l’une après l’autre pour être assez couverte".

Toutefois, le modèle "absorption médium" ne semble pas le plus adapté pour les flux trop importants. "En début de cycle et avec une grosse journée de travail, la culotte n’était pas suffisante pour mon flux. À la fin de la journée, je la sentais plus pesante, plus lourde et des fuites pouvaient se produire. Cependant, je pense que cela ne serait pas arrivé si j’avais pris une absorption plus forte", explique-t-elle.

Autre bémol : l’odeur. Selon notre testeuse, elle est assez présente lorsqu’elle est pleine ou en fin de journée. Déjà utilisatrice de culottes de règles, elle met en garde : "on ne peut pas faire tout notre cycle avec une ou deux culottes. Avoir que des culottes menstruelles, demande un bon investissement au départ pour en avoir plusieurs et pouvoir tourner".

Les points positifs du produit de la culotte Colette de Sisters Republic : 12h sans changer : idéale la nuit, bonne absorption, design.

Les points négatifs : pas très sexy, odeur quand elle est pleine.

Modèle Colette de Sisters Republic

Trois types d’absorption : Light, Médium, Super

Taille : 34 à 48

Prix à l’unité 32 €

Réjeanne

2/12
On a testé pour vous... les culottes menstruelles

Le Shorty Callie a été testée par Pauline 

Pauline raconte son expérience avec ce modèle qui offre un peu de coquetterie avec son liseré de dentelle sur les bords : "Pour commencer, mes règles durent assez longtemps (5-6 jours en moyenne), avec environ 2 jours de flux très abondant. J’ai utilisé cette culotte sur plusieurs cycles, et j’ai pu la tester sur différents types de flux". 

Toutefois, elle l’a surtout utilisée la nuit. "Je me suis fait avoir sur la taille : j’étais entre deux tailles sur le guide des tailles, et j’ai opté pour la plus grande (44), car je possédais une autre culotte de la marque Fempo, qui taille assez petit, et je ne voulais pas être à l’étroit dans cette nouvelle culotte. Or, elle s’avère bien trop grande et a tendance à glisser quand je marche, ce qui est assez désagréable", explique-t-elle.

Elle prévient également "la culotte est assez épaisse". Ce qui à un inconvénient après le lavage :  "elle pas mal de temps à sécher – comptez bien 24 h, moins si vous les laissez au soleil". Malgré ces bémols, elle remarque que le produit possède un bon niveau d’absorption "je n’ai eu une fuite qu’une seule fois, la nuit, qui était due à la taille de la culotte". 

Pauline, utilisatrice de culottes menstruelles depuis un peu moins d’un an, a totalement adopté cette protection. "Je trouve ça tellement pratique de pouvoir enfiler sa culotte le matin, comme n’importe quel autre jour du mois, et passer le reste de la journée l’esprit léger, sans m’inquiéter d’un quelconque problème de fuite, ou de trouver un endroit où jeter mon tampon ou ma serviette. J’en oublie presque que j’ai mes règles", raconte-t-elle.

Les points positifs du Shorty Callie de Réjeanne : bonne capacité d’absorption "elle fait son job", pas d’odeur, design sobre, mais joli. 

Les points négatifs : taille assez grand, culotte assez épaisse, matière synthétique pas des plus agréables, temps de séchage 

Shorty Callie de Réjeanne

Taille : 34 à 50

Coloris : jaune or, Rouge Tangerine, noir, bleu paon, terracotta, vert forêt, ocre orangé, sienne naturelle

Prix à l’unité 39 €

So’Cup

3/12
On a testé pour vous... les culottes menstruelles

La culotte spéciale jour de So'Cup a été testée par Pauline

"Je suis vraiment conquise par cette culotte. J’en possède trois, et c’est vraiment ma préférée. J’avais un peu peur, car elle paraissait moins épaisse que les autres et n’avaient pas de doublure synthétique sur l’extérieur, j’ai donc pensé que le risque de fuite était plus important. Mais pas du tout ! Je l’ai porté sur une journée entière de flux abondant, et je n’ai eu aucune fuite à déplorer. Elle absorbe le sang rapidement et n’entraîne aucun problème d’odeur. En prime, sa matière est ultra-confortable (97 % de coton bio et 3 % de lycra composent l’extérieur de la culotte, selon le site de la marque)".

Son look avec son liseré en dentelle a fait mouche : "Cela ne fait vraiment pas culotte de règle". Par ailleurs, pas de soucis de taille si on se fie au guide publié sur le site de So Cup.

Petit plus : la culotte est fabriquée en France en coton biologique.

Les points positifs de la culotte spéciale jour de So Cup : taille parfaitement bien, Extrêmement confortable, Pas de fuites, ni d’odeurs, look, Matières issues de l’agriculture biologique.

Aucun point négatif relevé !

La culotte spéciale jour de So'Cup

Taille du XXS(26/28) au XXL (50/52)

Prix : 32 €

Plim

4/12
On a testé pour vous... les culottes menstruelles

Le modèle culotte absorption plus de Plim a été testée par Hélène

Hélène n’était pas une habituée des culottes menstruelles. Appréhendant un peu l’expérience, elle a, dans un premier temps, testé la nouvelle protection un dimanche au deuxième jour de son cycle. Une bonne astuce pour les novices. Cela permet de limiter l’inquiétude de la première fois.

Hélène a, en premier lieu, remarqué la rapidité d’absorption de son modèle : "au bout de 3 heures, j’avais complètement oublié que j’avais mes règles. J’ai porté la culotte environ 5 heures sans constater de fuite". Rassurée par ce premier essai, elle a à nouveau utilisé la culotte menstruelle : "J’ai réessayé 3 jours après en allant cette fois-ci au bureau, et la journée s’est parfaitement déroulée, sans gêne ni fuite".

Les points positifs de la culotte absorption plus de Plim : Bonne capacité d’absorption, port agréable

Point négatif : un design très sage

Le modèle culotte absorption plus de Plim

Trois types d'absorption : smart, medium, plus

Coloris : rouge, violet, noir, rose

Prix : 44€

Moodz

5/12
On a testé pour vous... les culottes menstruelles

La culotte Moodz flux moyen a été testé par Amélie

Amélie a testé la culotte sur deux cycles. La première fois avec un flux peu abondant et les fois suivantes avec des règles plus importantes. Si le premier test s’est révélé positif, notre testeuse a trouvé l’expérience moins agréable après. "J’ai moins apprécié le port de la culotte, car je déteste la sensation du sang qui coule et psychologiquement j’avais l’impression d’être tachée bien que ce ne soit pas le cas. Je ne me sentais pas très « fraîche » dans la journée et pour faire mes activités. C’était assez désagréable, mais plutôt lié à un inconfort personnel qu’à la culotte en elle-même", explique-t-elle.

Elle note en effet que cette dernière est confortable. "L’effet couche" craint n'est pas là. Cette culotte menstruelle se fait aussi discrète sous les vêtements. 

La marque peut aussi être félicitée de penser à toutes les femmes. Comme l’explique Amélie, "je trouve la marque MOODZ sympa et inclusive, avec tous types de morphologie qui sont affichées sur le site, notamment des modèles grande taille, ça fait du bien !".

Les plus de la culotte Moodz : éco-responsable, aucune mauvaise odeur, inclusive

Les points négatifs : modèle classique tout noir, pas très fun, inconfort pour les jours de flux plus importants

La culotte menstruelle flux moyen de Moodz

Coloris : noir, rouge cerise, bleu nuit

Taille du 34 au 48

Prix : 32€

Fempo

6/12
On a testé pour vous... les culottes menstruelles

Les deux modèles POWER++ et CULOTTE ont été testés par Céline

Céline explique "j'ai testé la Power +++ la nuit et une journée et la normale sur une journée, puis une autre fois en fin de règles". Les deux modèles ont séduit la testeuse pour leur confort. "Elles se font totalement oublier, on est très à l’aise avec".

Elle remarque toutefois une sensation de "mouillé" pas toujours très agréable en fin de journée.

Pour Céline, le duo Power++ et culotte normale est bien pensé. "La culotte Power plus absorbante est à porter la nuit et les jours de milieu de règles, l’autre est pratique pour les débuts et fins de règles".

Les points positifs de Fempo : bien taillée, confortable, écologique, aucune odeur

Les points négatifs : pas bio, temps de séchage un peu long

Les deux modèles POWER++ et CULOTTE de Fempo

Taille : du 34 au 48

Prix : la Power++ 37€ et la culotte 32€

Le duo set est à partir de 59€

La culotte parisienne

7/12
On a testé pour vous... les culottes menstruelles

Le modèle la culotte d’Amélie de la marque Culotte Parisienne a été testée par Aurélie

Aurélie a testé la culotte sur deux cycles. Elle remarque "le flux est absorbé rapidement. Il n’y a aucune gêne. La culotte sait se faire oublier aussi bien la journée que la nuit". C’est d’ailleurs une utilisation nocturne que plébiscite notre testeuse. "C’est très appréciable, Je recommande".

Si elle a été séduite par la marque La Culotte Parisienne dont tous les produits sont  composés de coton 100% bio et de bambou absorbant, elle la moins été par le modèle de culotte testée "Je recommande la marque, mais il faut peut-être essayer une autre forme de culotte, car je trouve qu’elle ne monte pas assez haut (elle est plutôt taille basse) et je préfère pour cette période une culotte plus englobante par crainte de fuites".

Si Aurélie est convaincue par les culottes menstruelles, elle aime moins la gestion du lavage "La phase de rinçage à l’eau froide, recommandée juste après l’utilisation, n’est pas très agréable à faire". Elle remarque aussi que le design n’est pas très fun  : "elle est unie en coton simple et n’a pas de dentelle".

Les points positifs de la culotte parisienne : absorption rapide, coton bio, réutilisable, très confortable.

Les points négatifs : le prix, taille petit et taille basse

La culotte d’Amélie de la marque Culotte Parisienne

Taille : du 34 au 48

Absorption : flux normal, flux ultra absorbant

Prix : 27 €

Elia

8/12
On a testé pour vous... les culottes menstruelles

Le tanga Chouette d’Elia a été testée par Maëlys

N’ayant jamais utilisé de culottes menstruelles auparavant, Maëlys a d’abord testé la nuit : "le flux a rapidement été absorbé, je n’ai pas eu de problèmes de taches sur les draps. Je l’ai ensuite utilisé en fin de règles, mais cette fois-ci de jour et là aussi, tout s’est bien déroulé", explique-t-elle. 

Elle a été séduite par la forme tanga du modèle Chouette. Elle remarque "même si la matière est plus épaisse, cela ne m’a pas gênée que ce soit pour dormir ou de jour". Autre plus : la discrétion. "Les coutures ne marquent pas les vêtements, ce qui est agréable. On ne se pose pas la question de savoir si l’on a un bas qui marque ou pas", ajoute-t-elle.

Elle conclut :"je recommanderai cette culotte à celles qui souhaitent essayer une alternative aux protections hygiéniques ! L’idée de ne pas avoir de tampons ou de serviettes peut effrayer au début, mais pour ma part, je n’ai aucun problème. En plus du côté écologique, la culotte reste pratique car confortable et il y a un large choix de modèles !".

Pour celles qui veulent tenter l’aventure, elle recommande : "commencez par en acheter une seule pour voir si cela vous convient tant au niveau de l’absorption que du confort, puis si le principe vous séduit : investissez !".

Les points positifs de la culotte : confortable, discrète visuellement, absorption rapide, made in France.

Les points négatifs :  moins adaptés pour les flux abondants, temps de séchage

Le tanga Chouette d’Elia

Coloris : Noire

Taille du XS au XXL

Prix : 43€

Les petites culottées

9/12
On a testé pour vous... les culottes menstruelles

Le modèle La Parisienne de la marque Les petites culottées a été testée par Camille

Point fort à l’arrivée du colis : "il est très mignon. J’ai eu un petit mot, une belle pochette et le petit filet de lavage fourni avec". 

Le design de la culotte est beau. Néanmoins, Camille remarque "la culotte est assez épaisse, on la sent beaucoup, surtout que j’ai plutôt l'habitude de porter des sous-vêtements en dentelle. Mais, on s'y fait assez vite".

Utilisatrice de la Cup plus de depuis 4 ans, elle a connu quelques difficultés à revenir à une protection où l’on sent le sang couler. Elle explique : "Je n’ai aucun doute quant à la capacité d'absorption de la culotte. Ce qui m’a dérangée c’est que je me suis sentie humide et je ne suis pas du tout à l'aise avec ça". 

Les points positifs de la culotte : naturelle, française, beau design, beau colis, made in France

Les points négatifs : inconfort, sensation d’humidité, épaisseur, praticité

Le modèle La Parisienne de la marque Les petites culottées

Taille : du 34/36 au 46/48

Prix : 59 €

Loop

10/12
On a testé pour vous... les culottes menstruelles

Le pack 3 culottes, composé de la culotte Métro, la culotte Dodo et un string Boulot, a été testé par Sophie.

Les culottes sont arrivées dans une jolie pochette. "Avec leurs bords en dentelle, elles peuvent facilement passer pour un œil non-averti pour une lingerie. Par conte toucher, on sent la différence : elles sont très épaisses. N’ayant jamais eu de culottes menstruelles, j’ai craint alors d’avoir l’impression de porter une couche toute la journée. Mais, elles se font rapidement oublier et sont confortables toute la journée", explique Sophie.

La culotte Métro promet d’absorber l’équivalent de deux tampons, la culotte dodo trois et le string un. La promesse est tenue. "La culotte Dodo qui monte assez haut est pratique pour la nuit et les jours de flux abondant, la Métro qui se fait plus discrète sous les vêtements, est bien pour les journées de flux normaux et le string en fin de règles. Le string m'inspirait moins confiance. Craignant les fuites, je l’ai testé en soirée. Il n’y a eu aucun incident. Mais, je n’ai pas fait des folies, non plus. Il faudra sûrement quelques essais supplémentaires pour que j’ose le porter hors de chez moi. Toutefois, je reconnais que la forme est originale".

La marque promet 12 heures de protection sans fuite, mais au-delà de 8 heures, une sensation de pesanteur se fait sentir...

"C’est peut-être une question de morphologie, mais j’ai remarqué que le modèle Boulot et Dodo me serraient plus que la culotte Métro. Si je recommande ces deux modèles, je serai tentée de prendre la taille au-dessus". 

Celles qui adoptent ces protections hygiéniques pour des raisons écologiques, regretteront qu’elles soient fabriquées en Chine. Cela fait beaucoup d’avions pour des culottes. 

Remarque de Sophie qui utilisait des culottes menstruelles pour la première fois : les fabricants conseillent de ne pas utiliser d’adoucissant pendant le lavage afin de protéger la fibre absorbante. "Ce n’est pas très pratique quand on a l’habitude d’en mettre. Il faut soit laver ses culottes menstruelles à la main, soit faire une machine exprès. Mais, cette dernière solution n’est pas très économique en eau et en monnaie, surtout si on va à la laverie". 

Les points positifs de la culotte : design, multiplicité des modèles, pas d’odeur, 12h de protection, sans fuites ni odeur

Les points négatifs : pas d’autres coloris que noir, made in china

Les culottes de Loop

Le pack de 3 culottes est à 80€ 

Les 3 culottes valent individuellement 29€

Taille du S au XXL

Blooming

11/12
On a testé pour vous... les culottes menstruelles

Le modèle Chloé de Blooming testée par Sophie

Le modèle Chloé de Blooming étonne par sa finesse par rapport aux autres culottes menstruelles. "Lorsqu’on la voit et qu’on l’enfile, il n’y a pas de sensation de couches. Elle est très confortable. On ne voit pas de différence avec un slip "normal".

Ce design simple et confortable permet de l’oublier pendant une grande partie de la journée. "Si les flux sont assez importants, il y a une sensation d’humidité en fin de journée qui peut gêner. D’autant plus qu’elle peut aussi s’accompagner d’une petite odeur. Je regrette que la marque ne propose pas de forces d’absorption différentes afin de pallier ce problème".

Dans l’univers assez sobre des culottes menstruelles, Blooming a l’avantage de proposer différents modèles et textiles (culotte coton, culotte micro, avec de la dentelle, taille haute, des shortys) mais surtout plusieurs coloris (noir, rouge, gris et bleu).

Le modèle Chloé de Blooming

Prix du modèle : 29,85 €

Taille du 14 ans/34 au 52

Coloris :  noir, rouge, gris et bleu

Jho

12/12
On a testé pour vous... les culottes menstruelles

Le modèle "Culotte menstruelle flux moyens bleue" testé par Sarah

Les culottes Jho sont conçues avec du coton biologique. Elles sont doublées, disposent d’un élastique fin à la taille et d’un fond sans couture visible qui les rend très confortables. "Composées à 95% en coton biologique, elle est très douce et confortable et il n'y a aucun risque d'allergie ou de démangeaison avec cette matière naturelle". "La partie absorbante est fine et ne donne donc aucune sensation de 'couche', mais si vous avez comme moi des flux abondants, on peut regretter que la partie de protection ne remonte pas plus haut sur les fesses pour éviter tout risque de fuite la nuit". Nous vous conseillons d'utiliser leur culotte spécial flux abondants dont la couche intraversable a une forme élargie unique si vous avez également des menstruations importantes.

À noter qu'ils proposent aussi une culotte menstruelle détachable sur les côtés pour faciliter les changements au travail ou dans les lieux publics. Petit bémol : les culottes taillent petit donc consultez bien le guide des tailles sur leur site jho.fr et n'hésitez pas à prendre une taille au-dessus pour être confortable. 

Les plus de la culotte Jho : éco-responsable, aucune mauvaise odeur. Acheter leurs culottes menstruelles, c'est faire une bonne action car ils reversent 1,7% de leur chiffre d'affaires à des femmes dans des situations de grande précarité à travers 5 associations. 

Les points négatifs : modèle classiques disponibles en bleu ou en noir pour les flux moyens et seulement en noirs pour les flux importants, pas très audacieux. La plus jolie détchable avec de la transparence et quelques petits motifs n'est adaptée qu'aux flux légers à modéré. 

Le modèle "Culotte menstruelle flux moyens bleue"de Jho.

Prix du modèle : 30 €

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :