Moins de sucre, c’est la santé !

C’est le nouveau combat de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) : pousser les adultes et les enfants à ne plus dépasser l’équivalent de six cuillères à café de sucre par jour (soit 25 grammes), afin de prévenir l’obésité, le diabète, les cancers, les maladies cardiovasculaires et les caries dentaires.

Publicité

Bonne santé : elle passe par la chasse au sucre caché

Autant il est facile de comptabiliser les cuillères à café de sucre que l’on met soi-même (ou de peser pour ne pas dépasser 25 grammes de sucre par jour), autant il est plus compliqué de savoir combien un aliment industriel apporte de sucre caché. Or l’OMS met en garde car cela va très vite : un bol de céréales, une cannette de boisson sucrée avec un yaourt sucré et la limite est déjà largement dépassée ! Pour respecter ce seuil des 25 grammes de sucre au maximum, il faut donc dire adieu aux gâteaux, biscuits, boissons sucrées, friandises, mais aussi renoncer à bien d’autres plaisirs culinaires encore.

Publicité
Publicité

L’excès de sucre fait le lit de l’obésité

Selon l’OMS, le diabète, les cancers et les maladies cardiovasculaires qui sont tous favorisés par une alimentation déséquilibrée (l’excès d’apport en sucre contribuant à ce déséquilibre), sont à l’origine de 16 millions de décès prématurés par an dans le monde. C’est pourquoi si l’OMS cherche d’abord à convaincre les particuliers, elle ne désespère pas de convaincre également les industriels de réduire fortement les apports en sucre dans leurs recettes et de réduire leurs publicités visant les enfants pour des produits riches en sucre. Un combat loin d’être gagné !

PUB
PUB