Maladie de Lyme : les 6 zones à risques de morsure de tiques

Les tiques - potentiels vecteurs de plusieurs bactéries dont celle de la maladie de Lyme - sont particulièrement actives d’avril à octobre. Il est ainsi important de se protéger lorsqu’on se trouve dans des lieux fréquentés par ces acariens. On vous détaille leurs six zones d’habitation préférées.
Maladie de Lyme : les 6 zones a risques de morsure de tiques

Les tiques sont des acariens parasites qui s’accrochent à la peau de leur hôte - aussi bien les hommes que les animaux - grâce à leur appareil buccal, appelé rostre. Une fois fixées, elles se boivent le sang. C’est à ce moment-là qu’elles peuvent transmettre les agents pathogènes dont elles sont porteuses. L’une de ces bactéries les plus connues est la bactérie Borrelia, responsable de la maladie de Lyme. Pour éviter les morsures, il est indispensable de connaître les lieux que le parasite fréquente. Découvrez les zones les plus à risques dans notre diaporama.

Que faire en cas de morsure de tiques ?

Si une étude de l’INRAE a démontré que la Bourgogne Franche-Comté était la région où il y avait le plus de tiques vecteurs d’agents pathogènes, le parasite est bien présent sur l’ensemble du territoire français. Il est ainsi important d’éviter les erreurs les plus fréquentes comme porter des vêtements courts. Avoir les bons réflexes après une morsure du parasite permet de limiter les risques de maladies et infections.

Si après une balade en extérieur, vous repérez une tique, il faut : 

  • Utiliser un crochet à tique : placer le crochet sous la tique au plus près de la peau, puis tourner doucement jusqu’à ce que l’animal se décroche. Il ne faut surtout pas utiliser de produit comme de l'éther sur l’animal.
  • Désinfecter la peau avec un antiseptique.
  • Vérifier qu’il n’y ait pas d’autres tiques accrochées ailleurs : il est fréquent d’être mordu par plusieurs parasites lors de la même sortie. "Répéter l’action le lendemain afin de localiser une tique qui se serait gorgée pendant la nuit et pas détectée la veille", précise le programme Citique sur son site.
  • Surveiller la survenue de symptômes : il faut consulter si une plaque rouge et ronde s'agrandissant en cercle apparaît dans la zone de la morsure quelques semaines après une morsure de tiques. Une fièvre, une paralysie faciale, une douleur avec sensation de fourmillements dans un membre ou le gonflement d’une articulation sont d’autres signes inquiétants.
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/maladie-de-lyme
https://www.citique.fr/piqures-tiques/que-faire-en-cas-de-piqure/
https://www.ameli.fr/assure/sante/urgence/morsures-griffures-piqures/morsure-tique-maladie-de-lyme-que-faire