Les trottinettes électriques responsables de nombreuses blessures à la tête et de fractures

Publié le 04 Février 2019 à 11h37 par Mathilde Polivka, journaliste santé
Une étude révèle que l'utilisation des trottinettes électriques, mode de transport en vogue, simple et peu coûteux, sont responsables de nombreuses blessures à la tête et de fractures, notamment par le fait que le port du casque est très faible. Les résultats de l'étude pourraient remettre en cause les politiques publiques concernant leur utilisation. 
© Istock

Que révèlent les types de blessures liées à l'utilisation des trottinettes électriques et comment les caractériser ? C'est ce qu'a cherché à comprendre une étude américaine de l'Université de Californie, publiée dans la revue internationale Journal of the American Medical Association (JAMA) le 25 janvier 2019. Des milliers de conducteurs utilisent maintenant quotidiennement des trottinettes électriques en libre service dans les rues, partagées avec des millions de piétons et de conducteurs. Il est donc plus important que jamais de comprendre l'impact de l’utilisation croissante de ce nouveau mode de déplacement sur la santé publique. Il semblerait que les lois sur la sécurité soient à revoir.

Fractures, traumatismes crâniens, lésions aux tissus mous …

L'étude a été réalisée sur 249 patients qui se sont présentés aux services d'urgences affiliées à l'Université de Californie, (le Los Angeles UCLA, le Ronald Reagon UCLA Medical Center et le UCLA Santa Monica) avec des blessures associées à l'utilisation de trottinettes électriques pendant un an, de septembre 2017 au 31 août 2018. Les résultats ont montré que 10,8% des patients avaient moins de 18 ans, alors qu'en Californie, les conducteurs de trottinettes électriques doivent avoir au moins 16 ans en vertu de la loi de l’État et plus de 18 ans en vertu de contrats de location d'entreprise. Parmi les 249 blessés, seulement 4,4% des utilisateurs portaient un casque.

Les blessures les plus courantes étaient :

Dans cette étude, les blessures étaient pour la plupart mineures, mais elles pouvaient aussi être graves et coûteuses, 6% des patients étaient admis à l'hôpital et 0,8% à l'unité des soins intensifs.

Quelle réglementation pour ce mode de transport ?

Ce mode de transport, qui est apparu en septembre 2017 d'abord en Californie aux États-Unis, est une véritable révolution : simple d'utilisation et peu coûteux, ces trottinettes électriques sont immédiatement devenues populaires auprès des conducteurs.

Elles ont été lancées l'été 2018 à Paris et le nombre d'utilisateur a explosé. Cependant, ce nouveau mode de transport sur la chaussée implique donc l'existence d'une réglementation.

Les lois locales aux Etats-Unis concernant les trottinettes électriques sont variables, la plupart interdisent de circuler sur le trottoir et exigent le port du casque, mais il n'existe pas de politique uniforme. Par exemple, un maire peut toutefois interdire l'usage sur tout ou une partie du territoire de sa commune. Or, les applications de location de trottinettes sur smartphone comme Bird ou Lime ont plusieurs exigences auprès des conducteurs  :

  • Déclarer se conformer aux lois locales
  • Sur la route, la trotinnette électrique est soumise aux mêmes règles que le vélo. L'utilisation des pistes cyclables est obligatoire si elles existent. 
  • Présenter une preuve de permis M ou G pour les 14-16 ans, aucun permis n'est exigé pour les +16 ans. 
  • Le port du casque n'est pas obligatoire mais conseillé par les applications Lime et Bird

Cependant, on ignore dans quelles mesures ces exigences sont respectées. Les débats sur le rôle d'une plus grande réglementation des trottinettes électriques se poursuivent dans des villes comme Paris en France, San Franciso et Santa Monica en Californie.

Location de trottinettes électriques : mode d'emploi 

Les trottinettes électriques sont localisées et déverrouillés à l'aide d'une application smartphone téléchargée (les deux applications les plus connues sont Bird et Lime, lancées l'été 2018 à Paris), les trajets sont payés à la minute, et le trajet peut être terminé où le conducteur le souhaite.Les trottinettes électriques ont une vitesse maximale de 20 à 25 km/h en général.

Ce nouveau moyen de transport en pleine expansion est novateur, il pourrait permettre de réduire les embouteillages, et reste un moyen de transport abordable aux résidents de tous les revenus et pourrait permettre de remodeler la façon dont les navetteurs parcourent le " dernier kilomètre " pour se rendre chez eux ou au travail. Cependant, cette étude a montré les risques pour la santé et la sécurité publique associées à ce mode de transport, jetant donc les bases d'une modernisation des politiques publiques.

Source : - Journal of the American Medical Association, Injuries Associated With Standing Electric Scooter Use, 25 janvier 2019