Les aides à domicile : solutions et moyens de financements

L'aide à domicile permet à une personne en perte d'autonomie de continuer à vivre chez elle, plutôt qu'en maison de retraite ou chez la famille. Elle préserve ainsi ses habitudes et son intimité, tout en bénéficiant des aides financières pour profiter de matériels et de services d'aide à domicile.
© Adobe Stock

Comment financer les prestations pour un maintien à domicile ?

Dans une situation de maladie, de handicap ou de perte d'autonomie, les personnes âgées ne peuvent plus accomplir certaines tâches quotidiennes comme préparer leur repas, monter un escalier, rentrer dans une baignoire, faire leurs courses, etc. Depuis l'année 2016, des mesures réglementaires relatives à l’adaptation de la société au vieillissement permettent aux personnes dépendantes de bénéficier d'aides financières pour le maintien à domicile.

À titre d'exemple, l'allocation personnalisée d'autonomie (APA) est une aide financière versée par le conseil départemental. L'APA permet de payer certaines dépenses nécessaires au maintien à domicile des personnes âgées. De manière semblable, les mutuelles et caisses de retraite complémentaire financent dans certains cas une partie du coût des prestations et aides techniques à domicile. Il peut s'agir de l'installation d'un monte-escalier, du portage de repas, d'une téléassistance ou de travaux d'aménagement pour faciliter la mobilité, sécuriser les accès et prévenir les chutes.

Pour bénéficier de l'APA, des conditions d’âge, de résidence et de perte d’autonomie sont requises. En revanche, il n'y a aucune condition de revenus ! Pour les personnes non éligibles à l'APA, d'autres formules d'aides existent et peuvent être demandées auprès de la caisse de retraite ou de la mairie.

Quelles sont les solutions techniques d'aide à domicile ?

Pour compenser les différents handicaps, une large gamme de matériels médicaux permet aux personnes en perte d'autonomie de continuer à vivre chez elles, tout en les préservant des éventuels accidents domestiques. Ces équipements peuvent être une simple canne pour aider au déplacement, une chaussure orthopédique pour éviter une torsion, voire un déambulateur pour améliorer la stabilité de la marche.

Mais pour des pertes d'autonomie plus importantes, les fauteuils roulants motorisés avec verticalisation, l'élévateur de bain ou le réhausseur w.c. offrent de multiples solutions pour aider un senior à se déplacer, s’asseoir et se relever facilement, sans l'aide d'une tierce personne ! Grâce à la domotique, les personnes en perte d'autonomie peuvent programmer ou télécommander la fermeture et l'ouverture de leurs volets roulants sans le moindre effort. Lors de leurs déplacements, l'allumage automatique éclaire leur chemin grâce aux détecteurs de mouvements. Peu importe la dépendance des seniors, sachez que les solutions techniques existent toujours !

Mais quel est le prix d'un monte-escalier, d'une baignoire à porte ou d'un fauteuil releveur ? Même s'ils répondent à un même besoin, les équipements d'aides sont très divers en matière de qualité, de confort et de degré de sophistication. Par conséquent, leurs coûts demeurent également très variables ! Dans les centres d'information sur les aides techniques (CITAT), il est possible d'essayer gratuitement certains équipements et de bénéficier des conseils délivrés par des professionnels.

Quels sont les services d'aide à domicile ?

Les prestations d’aide à domicile permettent d'assister un senior en perte d'autonomie dans la réalisation des tâches qu'il n'est plus en mesure de faire seul telles que s’habiller, cuisiner ou prendre un bain. Ces aides à la personne sont réalisées par différents profils tels que les auxiliaires de vie, aides ménagères ou gardes non médicalisées.

Selon le degré d'autonomie, les services consistent à entretenir l'intérieur de la maison en faisant les lessives, la vaisselle, les poussières ou le rangement. Concernant l'aspect alimentation, les courses et la préparation des repas font partie des aides souvent sollicitées par les seniors. Pour ce qui est de l'hygiène et du confort corporels, une personne âgée peut avoir besoin d'aide pour s'habiller, prendre un bain, aller aux toilettes ou faire son lit. Dans la même mesure, il est nécessaire de stimuler l'activité intellectuelle, sensorielle et motrice à travers un soutien psychologique et intellectuel.

Pour obtenir une aide à domicile, la personne en perte d'autonomie peut recruter directement une personne de son choix. Une deuxième possibilité est de recourir à un mandataire qui décharge la personne âgée, considérée comme employeur, de la gestion administrative et juridique de son employé. Enfin, la plus simple des solutions consiste à passer par un prestataire qui s'occupe de recruter les intervenants à domiciles.

Découvrez la coque de masque qui vous aide à mieux respirer sous votre masque !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :