Fausse-couche : quels sont les risques après 35 ans ?
Sommaire

Combien de temps faut-il attendre après une fausse-couche ?

woman in white holding a black clock over her abdomen© Istock

Combien de temps attendre avant de retomber enceinte ? Il n'existe pas de réponse mathématique à cette question. Des études scientifiques montrent que les chances de concevoir après une fausse-couche sont les mêmes que pour les femmes n'ayant pas eu de difficultés préalables.

Ainsi le véritable facteur à prendre en compte est le sentiment de la femme et de son compagnon. Savoir s'ils ont fait le deuil de la grossesse précédente et s'ils sont prêts à retenter l'aventure.

Toutefois, les femmes de plus de 35 ans doivent faire face à un stress supplémentaire pendant cette épreuve : l’horloge biologique qui tourne. "Psychologiquement, les femmes de 35 ans peuvent être très atteintes par leur fausse-couche. Elles sont au courant que leur fertilité n'est pas au top. Cela accroît leur angoisse", ajoute la médecin.

Elle précise "Il est très important de les rassurer car l'angoisse diminue la fertilité. Cela peut devenir un cercle vicieux". Ainsi face à ces difficultés, il est important de rester entourer et de ne pas s'enfermer dans sa douleur. Et si le deuil ou la reprise des essais devient trop complexe, il ne faut pas hésiter à en parler aux professionnels ou encore rencontrer un psychologue.

"Il est aussi important de leur dire qu'il faut y croire" ajoute Marie-Claude Benattar. Même si l'horloge biologique tourne les femmes peuvent avoir des enfants après 35 ans. "Le plus important est d'avoir un œuf de bonne qualité. Si la maman n'a pas de soucis de santé sous-jacent, elle a toutes les chances de mener sa prochaine grossesse à terme au même titre que les femmes dans la vingtaine".

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Enceinte à 40 ans, Dr Marie-Claude Benattar, gynécologue médical et obstétrique.
La rédaction vous recommande sur Amazon :