Iode : carence

Le moindre déficit en iode entraîne de graves anomalies fonctionnelles. On estime que, dans le monde 40 à 60 millions de retards mentaux sont dus à une déficience en iode. La carence en iode est une des quatre grandes carences dont souffre le monde actuel. Elle frappe essentiellement les populations qui ne consomment pas de produits venant de la mer. En 2007, on estimait à près de deux milliards le nombre de personnes touchées par un déficit en iode.
PUB

Manifestations de la carence en iode

Pendant la vie intra-utérine, le cerveau est le premier touché car il a de grands besoins en hormones thyroïdiennes.Le manque d'iode pendant la grossesse et/ou la première enfance a pour conséquence une débilité mentale irréversible appelée "crétinisme endémique". Il est accompagné de retards de croissance. Autre conséquence de la carence en iode, même légère : un goitre venant de l'augmentation du volume de la glande thyroïde car pour fournir suffisamment d'hormones, la glande grossit.

Carences régionales

En Europe et en France, la carence en iode fut dramatique jusqu'à la deuxième moitié du XXe siècle dans toutes les régions pauvres en iode, c'est-à-dire les régions montagneuses (où poissons et sel de mer étaient totalement absents). D'où l'expression populaire "crétin des Alpes". La carence en iode est devenue moins fréquente à cause de la diversité de l'alimentation, du développement des transports qui ont rendu plus accessibles les produits marins (riches en iode), de l'enrichissement en iode du sel de table (autorisé depuis 1952) et des laits pour nourrissons.Néanmoins, la carence en iode existe encore ponctuellement dans les Pyrénées, les Landes, le Massif Central, la Franche-Comté et l'Alsace. 10 à 20 % des femmes enceintes ont un petit goitre et leurs bébés souffrent d'une hypothyroïdie (insuffisance de développement de la glande thyroïde et donc de la production d'hormones).Tabagisme et allaitement aggravent la situation si alors un supplément d'iode n'est pas donné.

Guide: 

Publié le 26 Août 2008 | Mis à jour le 29 Août 2008
Auteur(s) : Paule Neyrat, Diététicienne
PUB
PUB

Contenus sponsorisés