Hypertriglycéridémie : la définition

© Istock
Cholestérol et triglycérides sont des graisses indispensables à l’organisme. Elles sont nécessaires pour rester en forme à condition qu’elles soient dans la normale. Mais qu’est-ce que l’hypertriglycéridémie et quelles sont les normes pour les triglycérides ? On vous explique tout.
Publicité

L’hypertriglycéridémie : qu’est-ce que c’est ?

L’hypertriglycéridémie correspond à un taux trop élevé de triglycérides dans le sang, au-delà de 1,5 g/l généralement, même si plusieurs facteurs sont à prendre en compte. Au même titre que le cholestérol, ces derniers constituent une variété de corps gras (lipides) indispensables à notre organisme, qui stockent l’énergie dont notre corps a besoin, en provenance de notre alimentation. Cependant, si ces graisses sont présentes en excès et s’accumulent, elles représentent un facteur de risque important de maladies cardiovasculaires.

Publicité
Publicité

Triglycérides : les normes

Le taux de triglycérides peut être dosé lors d’un bilan lipidique prescrit par votre médecin. Il s’effectue par une prise de sang qu’il convient de faire à jeun pour éviter de fausser les résultats. Les valeurs normales de ces lipides sont comprises entre 0,35 g/l et 1,4 g/l de sang pour une femme adulte, et entre 0,45 g/l et 1,70 g/l pour un homme adulte. Plusieurs facteurs physiologiques sont toutefois susceptibles de faire varier le taux de triglycérides, par exemple, l’âge, le sexe (il est plus élevé chez l’homme), la consommation de tabac et d’alcool, l’obésité ou encore certains contraceptifs oraux.

Publié par La Rédaction E-Santé le Dimanche 12 Août 2018 : 18h31