Grossesse en été : attention au masque de grossesse !

© Adobe Stock

L’été est plus à risque, mais plus généralement, toute exposition au soleil peut entraîner un masque de grossesse, une hyperpigmentation de la peau au niveau du visage.

Le point sur le masque de grossesse ou chloasma ou encore melasma.

Publicité

Le masque de grossesse : c’est quoi exactement ?

Le masque de grossesse désigne l’apparition de taches brunes ou grises sur le visage, se localisant préférentiellement sur le front, autour des yeux, sur les pommettes et la lèvre supérieure.

À savoir : le masque de grossesse s’accompagne souvent d’une ligne foncée verticale sur le ventre (de l’ombilic au pubis) et d’une pigmentation plus marquée des aréoles des seins.

Publicité
Publicité

Cette hyperpigmentation de la peau survient souvent en milieu de grossesse, entre le 4e et le 6e mois et correspond à une réaction de l’épiderme au soleil sous l’effet des hormones de la grossesse (l'activité des mélanocytes, ou cellules responsables de la pigmentation de la peau, augmente).

Qui est à risque de masque de grossesse ?

  • Toutes les femmes enceintes peuvent être concernées, mais les peaux mates sont plus à risque.
  • La cause du masque de grossesse (chloasma) étant hormonale, certaines femmes sous contraception orale (pilules à base d'œstrogène) peuvent constater l’apparition de ce dernier, en dehors de toute grossesse.
  • Un tel antécédent sous contraceptif augmente par ailleurs le risque de masque de grossesse lors d’une prochaine grossesse.
 
Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 06 Août 2012 : 00h00
Mis à jour le Jeudi 06 Août 2015 : 11h53
Source : Matéo et al., Congrès anti-aging, Palerme, 2007.