Constipation et grossesse : pas de laxatif sans avis médical !

Durant la grossesse, certaines hormones agissent sur les muscles de la paroi intestinale, ce qui perturbe souvent le transit intestinal. Quelques ajustements alimentaires, comme davantage de fruits et légumes, voire un peu de pain au son, règlent généralement le problème de constipation. Dans tous les cas, jamais de prise de laxatifs sans l'avis du médecin.
PUB

La constipation, un inconvénient fréquent qui accompagne la grossesse

Les troubles intestinaux sont fréquents chez les femmes enceintes. Et les femmes les plus à risques sont celles qui étaient déjà fragiles de ce côté-là, avant la grossesse.

Cette paresse intestinale pendant la grossesse est due à la sécrétion d'une hormone, la progestérone, laquelle a la propriété de ralentir le travail des fibres musculaires. Il convient donc d'adopter les stratégies qui favorisent le travail intestinal.

Contre la constipation pendant la grossesse : la manière douce

  • Manger beaucoup de fruits et de légumes. Ce sont d'excellentes sources naturelles de fibres alimentaires, lesquelles sont connues pour réguler efficacement le transit.
  • Privilégier les céréales complètes.
  • Boire beaucoup d'eau.
  • Boire un verre d'eau à jeun le matin ou un jus d'orange.
  • Eviter les aliments constipants comme la banane, le coing et les champignons.
  • Manger quelques pruneaux et du pain au son. Mais attention, toujours en petites quantités car ces aliments déconstipants peuvent avoir des inconvénients, comme le son par exemple qui tend à diminuer l'absorption du fer et du calcium, deux minéraux extrêmement importants pendant la grossesse.

Si de tels conseils restent insuffisants pour faire disparaître la constipation, il convient de consulter son médecin afin de trouver la solution la plus adaptée.

Dans tous les cas, jamais de laxatifs sans l'avis d'un médecin.

Publié le 19 Février 2007 | Mis à jour le 03 Août 2012
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr