Grippe : non l’épidémie n’est pas encore terminée en France

© Istock

L'épidémie de grippe continue sa lente diminution, comme l'indique le dernier bulletin épidémiologique du réseau Sentinelles. Mais elle n'est pas encore terminée.

Publicité

L'épidémie de grippe de l'hiver 2017-2018 recule, comme le souligne le dernier bulletin épidémiologique du réseau Sentinelles. Mais attention, cette diminution ne sonne pas la fin de l'épidémie pour autant. Depuis le début de celle-ci, plus de deux millions de personnes ont consulté un médecin poursyndromes grippaux.

En ce qui concerne la semaine du 19 février, 192 consultations poursyndromes grippauxpour 100 000 habitants ont été signalés en consultation par les médecins généralistes. Soit 126 000 nouveaux cas.

Publicité
Publicité

Parmi les différents cas de grippe signalés pendant cette semaine, 4 159 personnes ont dû se rendre aux urgences et une sur six a été hospitalisée. Bien que le nombre de passages aux urgences pour cette maladie ait diminué, le nombre d'hospitalisations, lui, a augmenté passant de 14 % à 16 % en une semaine.

Les cas graves sont eux aussi plus nombreux.Sur les différents cas de personnes hospitalisées pour la grippe, 84 personnes ont été admises en réanimation en raison de complications de l'infection.

Trois régions sont très touchées

Certaines régions sont plus touchées que d'autres par la maladie. C'est le cas des Hauts-de-France (392 cas pour 100 000 habitants), de la Corse (365 cas pour 100 000 habitants) et du Grand Est (345 cas pour 100 000 habitants), où les cas de grippes rapportés restent très élevés.

De plus,d'après les informations du réseau Sentinelles, les hommes et femmes jeunes seraient une cible privilégiée dule virus de la grippe. La moitié des malades étaient âgés de moins de 34 ans. Cependant, ils ne semblent pas présenter de signes spécifiques de gravité puisque seulement 0.5% d'entre eux ont dû être hospitalisés.

Alors que le virus de la grippe actif depuis le début de l'épidémie était de type A (H1N1), il semble que désormais ce soit le type B (lignage Yamagata : grippe saisonnière) qui prenne le relais depuis début février avec 69% des cas attribués.

Publié par Manon Anger, journaliste santé le Jeudi 01 Mars 2018 : 11h39
Source : Données recueillies les deux dernières semaines en France métropolitaine. Sentinelles, réseau sentinelles. 
Grippe : Bulletin hebdomadaire. Santé Publique France. 28 février 2018

PUB
PUB