Gastro-entérite de l’enfant : peut-on lui donner des probiotiques ?

Publié le 22 Novembre 2018 à 16h45 par Claire Ménage, journaliste santé
Deux études indépendantes, publiées dans le journal médical The New England Journal of Medecine, le 22 novembre 2018, ont évalué les effets des probiotiques sur l’enfant après une gastro-entérite. Décryptage.
© Adobe Stock

Les probiotiques sont souvent prescrits aux enfants après une gastro-entérite. Permettant de rétablir la flore intestinale (ou microbiote intestinal), l’efficacité de ces médicaments n’est pas appuyée par des études rigoureuses. Cependant, deux études publiées le 22 novembre 2018 dans le New England Journal of Medecine - une étude menée aux Etats-Unis (dans 10 hôpitaux) et une autre au Canada (dans six hôpitaux) - ont apporté les résultats d’une analyse sur les effets du probiotique Lactobacillus rhamnosus (USA) et Lactobacillus helveticus (Canada). Ces deux bactéries pourraient participer à la bonne santé du microbiote. Près de 1 800 enfants de trois mois à quatre ans ont été inclus dans les travaux. A leur arrivée aux urgences pour une gastro-entérite, ils ont été répartis de façon aléatoire en deux groupes. D’après les explications des chercheurs dans leur étude respective, la moitié des enfants se voyait prescrire des probiotiques pendant cinq jours, tandis que l'autre moitié recevait un placebo d'apparence identique, sans que les parents sachent à quel groupe ils appartenaient.

Placebo ou probiotiques ? Même résultat

Aucune différence n’a été faite dans les jours qui ont suivi les traitements par probiotiques ou par placebo. "La durée des vomissements, de la diarrhée, l'absentéisme à la crèche et la persistance de symptômes de gastro-entérite étaient analogues dans les deux cas", rapportent les deux enquêtes. Pour le Dr Thomas LaMont qui publie un éditorial accompagnant la publication des études, "il ne faut pas remettre en question l’intérêt des probiotiques dans d’autres cas, notamment dans le traitement de certaines diarrhées chez l’enfant et l’adulte. Ces deux études s'intéressent uniquement au cas particulier des gastro-entérites, pour deux souches bactériennes probiotiques. Mais elles démontrent, avec un haut degré de certitude, que prescrire Lactobacillus rhamnosus ou Lactobacillus helveticus n'aident pas les enfants à récupérer". Il est important de se rappeler que dans certains pays où le système des soins est moins élaboré, la gastro-entérite peut amener au décès des patients, notamment s'il s'agit de jeunes enfants. Cette maladie reste un problème de santé publique majeur.

Attention à la déshydratation chez le bébé

Chez les jeunes enfants, en particulier chez les moins de deux ans, la gastro-entérite peut avoir de graves conséquences. Le principal risque est la déshydratation. Quelques conseils pratiques en cas de gastro-entérite chez l’enfant :

  • Respecter l'hygiène alimentaire pour éviter les intoxications microbiennes, notamment en ce qui concerne la fraîcheur des produits et le respect de la chaîne du froid pour les surgelés.
  • Se laver régulièrement les mains : pour prévenir la gastro-entérite chez l'enfant, il est fondamental de se savonner les mains avant et après chaque biberon et change. Ne pas porter la tétine ou la cuillère de l'enfant à la bouche.
  • Empêcher les enfants de boire à la bouteille ou de s'échanger les couverts en période d'épidémie.
  • Allaiter : le lait maternel est l'aliment le mieux toléré par l'intestin.
  • Stériliser les biberons : ne pas se contenter de les laver avec une brosse.
  • Eviter crudités et eau non minérale en voyage.
Source : Lactobacillus rhamnosus GG versus Placebo for Acute Gastroenteritis in Children, The new England Journal of Medecine, 22 novembre 2018. 
Multicenter Trial of a Combination Probiotic for Children with Gastroenteritis, The new England Journal of Medecine, 22 novembre 2018.
La rédaction vous recommande sur Amazon :