Gastro : comment gérer votre alimentation

© Istock

La saison de la gastro-entérite est ouverte. Voici les conseils de Paule Neyrat, la diététicienne d'e-sante pour gérer au mieux ces journées désagréables.

PUB

Il est important de boire beaucoup pendant une gastro

Vomissements et diarrhées entraînent une perte d'eau et de sels minéraux qu'il faut compenser.

Il faut donc boire souvent et par petites quantités :

PUB
PUB
  • de l'eau minérale riche en sodium (Vals, Vichy) ;
  • du bouillon de légumes : 1 kg de légumes coupés en très petits morceaux et cuits pendant 30 minutes dans 2 litres d'eau. Filtrer et saler seulement après la cuisson ;

Limiter au maximum son alimentation les tous premiers jours de gastro, puis on peut élargir à certains aliments

Les premiers jours de gastro, mieux vaut ne pas manger : de toutes façons, on peut difficilement faire autrement tant que les vomissements sont présents.

Ensuite au fur et à mesure quand le calme intestinal se réinstalle :

  • de la pulpe de pomme (pomme râpée sans la peau) : 3 à 4 dans la journée, par petites cuillerées ;
  • du lait fermenté liquide : par petites gorgées ;
  • de la compote de pomme très cuite et très sucrée ou des petits pots Pomme/Coing, y compris pour les adultes : par petites cuillerées ;
  • du riz nature très cuit avec un petit peu de beurre et de fromage râpé : par petites cuillerées ;
  • du lait fermenté bien sucré : par petites cuillerées ;
  • de l'eau minérale et du bouillon de légumes. Le Coca n'est plus du tout recommandé.

Ces aliments sont à consommer selon l'envie. Il faut savoir écouter son corps : il dicte très bien ce qui passe et ce qui ne passe pas.

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Mercredi 15 Janvier 2003 : 01h00
Mis à jour le Mardi 12 Janvier 2016 : 14h37