Gastro-entérite, attention à la déshydratation chez les bébés

La gastro-entérite correspond à une inflammation de la paroi de l'estomac et de l'intestin.
PUB

Tout savoir sur la gastro-entérite

La gastro-entérite est essentiellement caractérisée par l'émission trop fréquente de selles liquides et abondantes. C'est la motricité de l'intestin qui est modifiée et qui perturbe la digestion des aliments ainsi que la flore bactérienne.

Si dans la plupart des cas il s'agit d'un épisode bénin, il faut néanmoins être très vigilant chez le nouveau-né ou le petit enfant, car il peut l'exposer au risque majeur de déshydratation. Celui-ci est d'autant plus important que la diarrhée est abondante et prolongée et que l'enfant est jeune.

PUB
PUB

Quelles sont les causes de la gastro-entérite ?

Une infection : c'est la cause principale et dans la grande majorité des cas, c'est un virus qui en est à l'origine (rotavirus, adénovirus, entérovirus, parvovirus...). Les gastro-entérites d'origine virale surviennent par épidémies, surtout l'hiver, et sont très contagieuses. Des bactéries peuvent également être responsables de diarrhées aiguës (salmonelles surtout, mais aussi staphylocoques, shigelles) et se transmettent souvent par l'intermédiaire d'aliments contaminés (essentiellement les charcuteries, les volailles, les oeufs, le lait non pasteurisé, les crèmes pâtissières, les glaces ou encore les fruits de mer). Les germes sont souvent transmis par les mains des personnes qui manipulent les aliments. Un parasite : plus rarement, il s'agit d'une parasitose (amibiase, bilharziose, paludisme, etc.) qui se révèle au retour d'un voyage en pays tropical. Des médicaments : certains antibiotiques ou des laxatifs pris en trop grande quantité peuvent entraîner une diarrhée aiguë. Une intolérance alimentaire : l'intolérance aux poissons, comme le thon, entraîne un urticaire en plus des signes digestifs. Une intoxication par des champignons vénéneux.

Publié le 20 Novembre 2002 | Mis à jour le 18 Janvier 2011
Auteur(s) : Dr Sylvie Coulomb
Source : Pathologies hivernales épidémiques du nourrisson.
Voir + de sources
E. Grimprel, B. Quinet, N .Parez. Masson 2000. Le Généraliste N° 2210 du 14/06/2002. Impact Pharmacien N° 70 du 07/11/2001.