Coca, riz, carottes : que doit-on donner ou pas à un enfant en cas de gastro-entérite ?

© Istock

A l’approche de l’hiver, de nombreux parents redoutent l’apparition de la gastro-entérite, caractérisée par des vomissements et des épisodes diarrhéiques. Dangereuse pour les bébés de moins de 2 ans, elle reste toutefois gênante pour les enfants plus âgés. Et dans tous les cas, face à cette maladie, il n’y a qu’un seul mot d’ordre : réhydratation ! 

PUB

Une maladie dangereuse pour les tout-petits

Si les adultes peuvent attraper cette maladie qui se déclare notamment en hiver, elle touche particulièrement les enfants. "Ils vomissent et ont la diarrhée. Certains déclarent également de la fièvre", explique Patrick Tounian, chef du service de Nutrition et gastroentérologie pédiatriques de l’Hôpital Trousseau à Paris, qui continue : "Le risque principal de la gastro-entérite est la déshydratation, qui peut entraîner des troubles de la conscience, comme la somnolence." Dans ses formes sévères, cette maladie peut être mortelle, notamment chez les enfants de moins de 2 ans lorsqu’ils ne sont pas réhydratés à temps.

PUB
PUB

Donner des solutés de réhydratation orale

Pour ces derniers, il n’existe qu’un "traitement principal et incontournable : le soluté de réhydratation orale", continue Patrick Tounian. Acheté en pharmacie et remboursé par la Sécurité sociale, ce médicament doit être dilué dans de l’eau et donné au biberon, "en petites quantités et à intervalles rapprochés, soit toutes les 5 à 10 minutes". En parallèle, il faut continuer à leur donner du lait (maternel ou artificiel), pour assurer les apports caloriques dont ils ont besoin. Si les petits enfants sont trop faibles pour boire le soluté, ou s’ils vomissent à chaque fois qu’on leur en donne, il faut les amener aux urgences avant que ne survienne une déshydratation sévère.

Publié le 22 Septembre 2018
Auteurs : Océane Redon, journaliste santé
La rédaction vous recommande sur Amazon :