Fluor : bon ou mauvais pour la santé ?
Publié le 04 Mai 2012 par Dr Philippe Presles

Qu'est-ce que la fluorose ?

Si le fluor est bénéfique au regard de la prévention des caries dentaires, en revanche, des apports élevés perturbent le développement des dents (fluorose dentaire) et des os (fluorose osseuse).

  • Qu'est-ce qu'une fluorose dentaire ?

    Lors du développement des dents, des excès de fluor perturbent irréversiblement la formation de l’émail.

    Cette malformation est visible sous la forme de tâches blanchâtres sur les dents.

  • Qu'est-ce qu'une fluorose osseuse?

    Cette malformation osseuse entraîne notamment un risque élevé de fractures osseuses.

PUB
PUB

Des recommandations limitent le risque d’excès en fluor

Dans notre pays, pour limiter les excès de fluor, les recommandations concernant l’usage du fluor ont été réactualisées en 2008.

  • La prescription systématique de fluor par voie orale (gouttes, comprimés) dès la naissance et jusqu’à 2 ans, n’est plus recommandée avant l’âge de 6 mois.
  • Il apparaît en effet que le fluor a une efficacité supérieure lorsqu’il est administré après l’éruption dentaire.
  • Cette efficacité protectrice du fluor serait également maximale avec des apports faibles mais réguliers dans la bouche (présence continue des ions fluorures à la surface de l’émail).

À partir de l’âge de 6 mois, la prescription de fluor doit se faire au cas par cas, selon le risque de carie de chaque enfant.

En effet, on sait que 20 à 30% des enfants présentent 80% des caries. Ce sont ces enfants qu’il faut identifier.

  • Pour les autres enfants dont le risque de carie est réduit : on recommande un brossage des dents 2 fois par jour avec un dentifrice fluoré, dont la teneur en fluor est adaptée à l’âge de l’enfant.
  • Quant aux enfants à risque élevé de caries, en complément du brossage des dents, un complément en fluor est conseillé dès l’apparition des premières dents.

    Mais au préalable, il est nécessaire de faire un bilan personnalisé des apports journaliers en fluor, car il faut tenir compte de toutes les autres sources de fluor (eau de boisson, sel par exemple) afin d’éviter une fluorose dentaire. Le dentiste peut aussi proposer l’application de fluor sous forme de vernis ou de gel sur les dents de l’enfant.

Quel que soit le niveau de risque de carie chez l'enfant, la mesure la plus efficace de prévention des caries est un brossage au minimum biquotidien des dents avec un dentifrice fluoré ayant une teneur en fluor adaptée à l’âge.

Ce brossage doit être réalisé ou assisté par un adulte chez les enfants avant 6 ans ou peu autonomes.

Source : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm), Mise au point, octobre 2008, http://www.ansm.sante.fr.