La femme enceinte en voyage

© Istock

Si les voyages ne sont pas interdits aux femmes enceintes, elles doivent cependant prendre certaines précautions afin de ne pas s'exposer à des risques inutiles, et emporter avec elles quelques médicaments de base pour parer aux désagréments les plus courants.

PUB

Grossesse et voyage : les situations à éviter

  • Infrastructures médicales insuffisantes et/ou hygiène très précaire dans le pays du voyage.
  • Zone touchée par le paludisme ou le virus Zika.
  • Zone infestée par la fièvre jaune.
  • Haute altitude (au-dessus de 1800 m).
  • Les activités nécessitant des efforts physiques prolongés, le port de charges lourdes ou un risque élevé de chutes ou de traumatismes sont contre-indiquées pendant la grossesse, tout comme la plongée sous-marine.
  • Certaines affections peuvent être potentialisées lors d'un voyage : cardiopathies, antécédent de maladie thromboembolique, anémie, placenta praevia (localisation anormalement basse du placenta), pathologies du col de l'utérus, etc.

Dans tous les cas et quelque soit le terme de la grossesse, il est vivement recommandé de demander son avis au gynécologue qui suit la grossesse.

Quand et comment voyager pendant la grossesse ?

La période la plus favorable pour voyager est le 2e trimestre de grossesse. Avant, il existe toujours un risque de fausse couche, nécessitant une prise en charge médicale rapide. De plus, de nombreux symptômes du 1er trimestre peuvent être accentués par un voyage ou peuvent venir le gâcher, notamment les nausées, les vomissements et la fatigue. Voyager au 3ème trimestre est possible si la grossesse se déroule normalement, mais la femme aura plus de mal à se déplacer et à supporter la chaleur. De plus, les longs trajets en voiture peuvent augmenter le risque d'accouchement prématuré. Le meilleur moyen de transport pendant la grossesse reste le train ou l'avion. En avion, il revient à chaque compagnie de décider du terme limite accepté. Sur Air France, les femmes enceintes peuvent voyager jusqu'au 7e mois de grossesse. Attention, en train comme en avion le risque thromboembolique est accru chez la femme enceinte lors des longs trajets. Il est donc impératif de porter des bas de contention, de boire beaucoup et de se lever régulièrement pour marcher dans le couloir. En cas d'antécédent thromboembolique, un traitement préventif anticoagulant est nécessaire durant le 3e trimestre et parfois conseillé durant le 2e trimestre.

Publié le 17 Mars 2008 | Mis à jour le 19 Juillet 2016
Auteurs : Rédaction E-sante.fr
Source : Le Quotidien du médecin, 7 mars 2008.