Eau dans les poumons : les symptômes de l'œdème pulmonaire

L'œdème pulmonaire correspond à la présence d'eau dans les poumons. Il est souvent lié à une maladie cardiovasculaire. L'œdème pulmonaire est fréquemment le signe d'une décompensation cardiaque, qu'il ne faut pas négliger.
© Istock

Quelles sont les principales causes de l'œdème pulmonaire ?

L'accumulation d'eau dans les poumons a lieu quand le cœur n'assure plus sa fonction de pompe efficacement. Les principales causes de l'œdème pulmonaire sont donc d'origine cardiaque. L'insuffisance cardiaque en est la plus fréquente.

Toutes les pathologies qui rendent la fonction cardiaque insuffisante peuvent provoquer un œdème pulmonaire. Il peut s'agir de l'infarctus du myocarde, d'une hypertension artérielle mal contrôlée ou de troubles du rythme cardiaque. Lors de ces pathologies, le cœur peut décompenser et les poumons vont se remplir de liquide.

Le diabète est également un facteur de risque de décompensation cardiaque et d'œdème pulmonaire. Une surinfection bronchique chez un sujet ayant le cœur fragilisé peut aussi provoquer un œdème pulmonaire.

Quels sont les symptômes de l'œdème pulmonaire ?

Du liquide s'étant accumulé dans les poumons, l'air n'y trouve plus sa place et une sensation de difficultés respiratoires et un essoufflement apparaissent. Les troubles respiratoires peuvent se manifester brutalement ou progressivement. Si l'œdème est peu important, les troubles respiratoires sont modérés. Si l'œdème est aigu et massif, une impression d'étouffement se manifeste avec d'importantes difficultés respiratoires. Cela peut aller jusqu'à l'arrêt cardiaque et au décès rapide du sujet.

Des œdèmes des membres inférieurs sont souvent associés, en raison de la défaillance cardiaque. Une toux grasse accompagne souvent les difficultés respiratoires ainsi que des expectorations blanches et mousseuses. Le diagnostic est fait grâce à la radiographie du thorax, qui montre des poumons opacifiés en raison de l'absence d'air. Un bilan cardiologique est nécessaire pour trouver l'origine de la défaillance pulmonaire.

Comment traiter un œdème pulmonaire ?

L'œdème pulmonaire est une pathologie à traiter en urgence en raison du risque de défaillance cardio-respiratoire complète qui peut entraîner le décès. Le sujet doit être hospitalisé en milieu cardiologique, voire en soins intensifs. Un traitement par diurétiques permet d'alléger la charge vasculaire et de diminuer les œdèmes. Une oxygénothérapie est souvent nécessaire, car le sujet peut être en désaturation si l'œdème pulmonaire est important. Des traitements visant à traiter l'insuffisance cardiaque, comme la digoxine, et à stabiliser la tension artérielle sont également mis en place.

Enfin, des médicaments anticoagulants peuvent être nécessaires, surtout en cas de troubles du rythme cardiaque. Un régime sans sel peut aider à prévenir la récidive, car celle-ci est fréquente. L'hygiène de vie doit être stricte chez le sujet à risque. En cas d'insuffisance cardiaque terminale et chez le sujet jeune, une greffe de cœur peut être envisagée.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :