Déconfinement : les départements où le taux d’incidence reste élevé

La France entamera la deuxième phase de son plan de déconfinement à partir du 19 mai 2021. Les restaurants, bars et cafés vont entre autres pouvoir rouvrir leurs terrasses. Toutefois, si les restrictions deviennent moins contraignantes, la covid-19 reste virulente. Plusieurs départements présentent encore un nombre important de contaminations. Aperçu dans notre diaporama.
Deconfinement : les departements ou le taux d’incidence reste eleve

Ce mercredi 19 mai 2021 marque une nouvelle étape du déconfinement progressif. Les Français vont entre autres pouvoir à nouveau s’asseoir à la terrasse des bars, cafés et restaurants. Les magasins non essentiels ainsi que les lieux culturels (cinémas, théâtres, musées…) vont rouvrir leurs portes. Par ailleurs, il sera possible de profiter plus aisément de ces assouplissements puisque le couvre-feu passe de 19 à 21 heures. Toutefois, si nous amorçons un retour à la “vie normale”, la covid-19 reste très présente sur le territoire français, en particulier dans certains départements. Découvrez-les dans notre diaporama.

Des indicateurs sanitaires en baisse 

À quelques heures de l’assouplissement des mesures, plusieurs indicateurs sanitaires de la covid-19 sont plutôt rassurants. Après le pic des 6000 patients en réanimation dépassés fin avril, les services de soins critiques des hôpitaux observent un repli des admissions depuis 3 semaines. Le nombre de malades infectés pris en charge est de 4 186 patients (– 69 personnes en 24 heures) au 17 mai 2021.

Le nombre d’hospitalisations est au plus bas depuis 6 mois avec 22 749 malades traités (−214 patients en 24 heures). Le taux d’incidence moyen - c’est-à-dire le nombre de cas hebdomadaires pour 100 000 habitants - est de 140, selon les données officielles publiées sur le site Covidtracker. Certaines régions françaises enregistrent, en effet, des situations sanitaires enviables avec un taux d’incidence hebdomadaires au 17 mai inférieur à 50 : Mayotte (12 cas pour 100 000 habitants), Corse du sud (25), Martinique (34 cas pour 100 000 habitants), Haute-Corse (35), Gers (41), Charente-Maritime (46). 

Par contre, la circulation du coronavirus reste importante dans plusieurs départements. Il est ainsi important de continuer à respecter les gestes barrières et les mesures sanitaires. Découvrez les départements où le SARS-CoV-2 et ses variants continuent de faire des dégâts dans notre diaporama.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Taux d'incidence hebdomadaire covidtracker au 17 mai 2021
https://covidtracker.fr/covidtracker-france/