COVID-19 : 11 départements où les contaminations repartent à la hausse

Après plusieurs semaines de baisse, les contaminations à la covid-19 repartent à la hausse. Le sous-variant BA2 d’Omicron ainsi que la rentrée scolaire pourraient avoir un lien avec ce regain d’activité du coronavirus. E-santé fait le point sur les départements où les contaminations repartent à la hausse.
COVID-19 : 11 departements ou les contaminations repartent a la hausse

Quelques jours après l’annonce de la fin du pass vaccinal ou le port du masque en intérieur dès le 14 mars, l’épidémie de COVID-19 montre des signes de reprise. Après un mois de baisse du nombre de cas positifs, on enregistre une nouvelle recrudescence des contaminations.

Rebond épidémique : le sous variant BA2 et la rentrée en cause ?

La première hausse a été observée ce week-end, selon les derniers chiffres de Santé Publique France. 53 678 cas positifs ont été détectés le samedi 5 mars 2022, soit une progression de 55 cas sur 7 jours. Et, ce rebond ne semble pas être un incident isolé. 

Guillaume Rozier, le fondateur de Covid Tracker, a expliqué dans un tweet publié le 7 mars. "Une reprise épidémique semble débuter, mais il va falloir attendre quelques jours avant de l’affirmer. Le nombre de cas publié aujourd’hui est en hausse (+7,5%) par rapport à celui de lundi dernier. En moyenne sur la semaine écoulée, le nombre de cas continue de baisser (-7,5%)". 

Le sous-variant BA.2 d’Omicron pourrait jouer un rôle dans le rebond de l’épidémie de la covid-19. Dans son dernier bulletin, Santé Publique France remarque qu’il représente 38 % des contaminations diagnostiquées entre les 21 et 27 février alors qu’il n’était responsable que de 15,6 % des cas du 7 au 13 février. Toutefois, les autorités se montrent confiantes. Interrogé sur cette mutation, le ministère de la Santé estime "qu’il n'y a pas de risque qu'il y ait un rebond épidémique du BA.2". 

L’autre phénomène pouvant expliquer la dégradation du nombre de contaminations : la rentrée des classes. En effet, les hausses des cas sont principalement enregistrées dans les départements des zones A et B où les enfants sont retournés à l’école après les vacances d’hiver.

Esante.fr revient en images sur les départements ayant enregistré une hausse du taux d'incidence par rapport à la semaine précédente.

Martinique : +32,31%

1/11
COVID-19 : les départements où les contaminations repartent à la hausse

Dans ce département d'outre-mer, le taux d'incidence a grimpé de 32,31% pour atteindre 1253 cas pour 100 000 habitants. Le taux d'incidence est ainsi plus de deux fois supérieur à la moyenne nationale qui est de 538 cas de la covid-19 pour 100 000 habitants.

Côtes-d'Armor : 15,05%

2/11
COVID-19 : les départements où les contaminations repartent à la hausse

Dans ce département, le taux d'incidence a grimpé de 15,05% pour atteindre 841 cas pour 100 000 habitants.

Ardennes : 7,67%

3/11
COVID-19 : les départements où les contaminations repartent à la hausse

Dans ce département, le taux d'incidence a grimpé de 7,67% pour atteindre 913 cas pour 100 000 habitants.

Ille-et-Vilaine : 6,43%

4/11
COVID-19 : les départements où les contaminations repartent à la hausse

Dans ce département, le taux d'incidence a grimpé de 6,43%% pour atteindre 695 cas pour 100 000 habitants.

Manche : 5,24%

5/11
COVID-19 : les départements où les contaminations repartent à la hausse

Dans ce département, le taux d'incidence a grimpé de 5,24% pour atteindre 843 cas pour 100 000 habitants.

Calvados : 3,78%

6/11
COVID-19 : les départements où les contaminations repartent à la hausse

Dans ce département, le taux d'incidence a grimpé de 3,78% pour atteindre 714 cas pour 100 000 habitants.

Sarthe : 3,59%

7/11
COVID-19 : les départements où les contaminations repartent à la hausse

Dans ce département, le taux d'incidence a grimpé de 3,59% pour atteindre 490 cas pour 100 000 habitants.

Meurthe-et-Moselle : 0,54%

8/11
COVID-19 : les départements où les contaminations repartent à la hausse

Dans ce département, le taux d'incidence a grimpé de 0,54% pour atteindre 930 cas pour 100 000 habitants.

Indre-et-Loire : 0,52%

9/11
COVID-19 : les départements où les contaminations repartent à la hausse

Dans ce département, le taux d'incidence a grimpé de 0,52% pour atteindre 585 cas pour 100 000 habitants. Il est ainsi au-dessus du taux d'incidence moyen national qui est de 538 cas de covid-19 pour 100 000 habitants.

Orne : 0,17%

10/11
COVID-19 : les départements où les contaminations repartent à la hausse

Dans ce département, le taux d'incidence a grimpé de 15,05% pour atteindre 841 cas pour 100 000 habitants.

Mayotte : +70%

11/11
COVID-19 : les départements où les contaminations repartent à la hausse

A Mayotte, le taux d'incidence a augmenté de 70% en 7 jours. Pour ce département, cette forte hausse s'explique par un taux d'incidence plus faible que la moyenne nationale. Il est en effet de 17 cas pour 100 000 habitants.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Covid tracker consulté le 8 mars 2022