Comment se protéger de la maladie d’Alzheimer ?
Sommaire

5 facteurs protecteurs de la maladie d’Alzheimer

  • Le régime méditerranéen.
  • L'apport en acide folique, ou vitamine B9.
  • La consommation faible ou modérée d'alcool.
  • Les activités cognitives.
  • L'activité physique.

A titre d’exemple, le diabète augmente le risque de maladie d’Alzheimer de 39 %. Sachant que 6 % de la population mondiale est touchée par le diabète, cette maladie est responsable à elle seule de 2 % des cas de maladie d’Alzheimer.

Autre exemple, la sédentarité augmente le risque de maladie d’Alzheimer de 82 %. Si l’on considère que 18 % de la population mondiale est inactive physiquement, la sédentarité est responsable de 13 % des cas de maladie d’Alzheimer.

Le tabagisme augmente le risque de maladie d’Alzheimer de 59 %. Si l’on considère que 27 % de la population fume, le tabagisme est responsable de 14 % des cas de maladie d’Alzheimer.

Enfin, sachant que nombre de ces facteurs sont liés, agir sur l’un d’entre eux peut avoir en même temps des répercussions importantes sur les autres. Par exemple, en agissant uniquement sur l’inactivité physique, on peut réduire en même temps le risque d’obésité, d’hypertension et de diabète…

On constate que tous ces facteurs sont modifiables. Autrement dit, nous pouvons tous agir et nous protéger de la maladie d’Alzheimer.

Ainsi, près de la moitié des cas de maladie d’Alzheimer pourraient être évités en modifiant ces facteurs.

Rappelons que dans le monde, on estime à 34 millions le nombre de personnes concernées par la maladie d’Alzheimer. En France, ce chiffre est estimé à près d'1 million.

En l’absence actuelle de traitement permettant de guérir de cette maladie, la prévention représente un enjeu colossal.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Archives of Neurology (JAMA), publié en ligne le 9 mai 2011.