Clou de girofle

Le clou de girofle est bouton floral du giroflier, arbre des Iles Moluques, dans l'archipel indonésien. Il pique l'oignon dans tous les courts-bouillons ! Sa saveur est piquante et épicée. Mais le clou de girofle est aussi largement utilisé, depuis des millénaires, pour ses propriétés antiseptiques.
Publicité

Clou depuis 1225

Le giroflier ou girofle est un arbre qui peut atteindre jusqu'à 20 mètres de haut. Les boutons de fleurs sont cueillis avant leur épanouissement et séchés au soleil. Le clou de girofle est connu en Chine depuis au moins deux siècles avant J-C : il était importé à la cour de l'Empereur Han et destiné aux courtisans qui devaient se purifier l'haleine avant de rencontrer leur empereur. Égyptiens, grecs et romains utilisaient le clou de girofle pour ses vertus antiseptiques. Le clou de girofle fut introduit en Europe vers le 4ème siècle. Pendant longtemps, les Hollandais eurent le monopole de sa culture en Indonésie. Mais au 7ème siècle, il arriva à la Réunion. Où il pousse toujours. Brun et dur, le clou de girofle mesure 12 mm de long environ, avec une tête de 4 mm de diamètre. Le terme clou de girofle est apparu en 1225. A cause de son odeur qui évoque l'Œillet, le clou de girofle se nomme " Chiodo di garofano " soit clou d'Œillet.

Antiseptique

Le clou de girofle contient un antiseptique très puissant, l'eugénol. Au Moyen Âge, l'école de médecine de Salerne considérait le clou de girofle comme une panacée. Il était aussi utilisé pour conserver les viandes et les charcuteries. Le clou de girofle est toujours employé dans différentes formules pharmaceutiques (sirops, pastilles etc.), et dans des préparations d'hygiène dentaire. Le vieux truc de grand-mère, glisser un clou de girofle dans l'interstice près d'une dent douloureuse peut être efficace. Il ne dispense pas d'une visite urgente chez le dentiste.

Guide: 

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 28 Juillet 2008 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 06 Août 2008 : 02h00
PUB
PUB